Depuis plus de 70 ans, la FRM soutient l'obstination des chercheurs, animés par un objectif :

celui de sauver des vies


La recherche scientifique requiert du temps et de la persévérance et répond à un processus rarement linéaire qui demande un dévouement forçant l’admiration. C’est pourquoi il est capital de donner aux chercheurs le temps et les moyens nécessaires pour leur objectif : celui de sauver des vies.

Sur les 426 nouvelles recherches soutenues en 2018 par la FRM, 49,3% sont portées par des femmes soit 210 projets

Par ailleurs, entre 2014 à 2018, plus de 32 millions d’euros ont été attribués à 278 recherches concernant des pathologies touchant exclusivement ou davantage les femmes. Ces projets portent sur 5 thématiques : le cancer du sein, l'obésité, les AVC, la santé reproductive et l'athérosclérose.

C'est ainsi qu'aujourd'hui particulièrement, nous avons souhaité rendre hommage à l'obstination des chercheuses que nous soutenons et qui font avancer la recherche médicale mais également aux patientes pour lesquelles nous œuvrons jour après jour dans la compréhension des maladies et la recherche de traitements efficaces.

#temoignage

Témoignages et parcours de chercheuses obstinées

Anne-Gaëlle Goubet

Pharmacienne et chercheuse

Jennifer Bordenave

Chercheuse doctorante à l'Inserm

Sophie Caillat-Zucman

Professeure   des   Universités-Praticien   hospitalier   spécialisée en immunologie, Sophie Caillat-Zucman dirige  l’équipe  «  Réponses  immunes  chez  l’hôte  immunocompromis  :  tolérance  contre  GVHD  »  au  sein  du  laboratoire  Immunologie  humaine,  physiopathologie  et   immunothérapie   (Inserm-   Université   Paris-Diderot)   à l’hôpital Saint-Louis, à Paris.

Ses recherches portent sur la transplantation d’organes et/ou la thérapie cellulaire.

Auriane Ernault

Auriane  Ernault  poursuit  des  travaux  de  doctorat  qui  visent  à  expliquer  la  survenue  de  troubles  du  rythme  cardiaque.

Son projet de thèse porte sur la relation entre le tissu gras présent à la surface du cœur et la survenue d’arythmies. Elle étudie à l’échelle cellulaire quels sont les facteurs pouvant induire  le  ralentissement  de  la  conduction  électrique  dans le cœur observé dans les arythmies.

l’obstination est le chemin de la reussite Charlie Chaplin

ACCEPTER LE DOUTE, L'ECHEC

Le quotidien des chercheur.euse.s est pavé de doutes et d’obstacles, parfois d’erreurs. Cela fait pleinement partie du processus de recherche. Mais, grâce à leur obstination sans faille, leurs pistes innovantes sont régulièrement couronnées de succès et ils sont alors au cœur de belles avancées au bénéfice de tous.

POURSUIVRE SA VISION

A l’origine d’une piste thérapeutique innovante, il y a toujours la vision d’un chercheur.euse. Mais sans obstination, ni persévérance, celle-ci ne pourrait voir le jour. Constituer ses équipes, s’adjoindre de nouvelles compétences, proposer de nouvelles approches, convaincre des financeurs publics et privés... Pour que leur vision se traduise en actions, nos chercheurs doivent la défendre sur tous les fronts.

SE DONNER LE TEMPS

La recherche médicale ne peut s’envisager que dans la durée. Les chercheur.euse.s œuvrent donc souvent dans l’ombre, à des projets de recherche laborieux et complexes. Au-delà du processus scientifique en lui-même, la quête de financement requiert également beaucoup de patience et de persévérance. Dans ce processus, l’aide de la FRM, rendue possible grâce à la générosité de ses donateurs, est parfois déterminante dans le parcours des chercheurs.

#video
Soutenez l’obstination des chercheur.euse.s, faites un don à la recherche médicale
Après réduction fiscale, votre don vous revient à
Vous pouvez déduire 66% du montant de votre don dans la limite de 20% de votre revenu net imposable.

ILS SONT OBSTINÉS A NOUS SOUTENIR

Depuis de nombreuses années, la marraine et les parrains de la FRM - Marina Carrère d’Encausse, Thierry Lhermitte, Nagui et Marc Levy - font aussi preuve d'un engagement obstiné à nos côtés. Leur aide est précieuse pour mobiliser le grand public sur l’importance du soutien privé à la recherche biomédicale française.
Thierry Lhermitte / ©Maxime Huriez Thierry Lhermitte

« J’admire profondément les chercheurs. Cela fait 15 ans que je suis parrain de la FRM qui finance des projets innovants et apporte une aide considérable aux chercheurs. Passionné de science, je visite une dizaine de laboratoires par an et j’ai la chance d’échanger régulièrement avec les chercheurs.»

Marina Carrère d'Encausse / ©Thomas Léaud Marina Carrère d'Encausse

« J’ai toujours voué une immense admiration aux chercheurs, des scientifiques de  haut  vol  doublés  de  grands  humanistes. Quand j’étais petite, je rêvais de découvrir le vaccin contre le cancer. Je  suis  devenue  médecin  puis  journaliste  médical. »

Nagui / ©Maxime Huriez Nagui

« Je suis vraiment admiratif des personnalités exceptionnelles que j’ai eu l’occasion de rencontrer à la FRM comme sur les plateaux de télévision. »

Marc Levy Marc Levy

« Je voue depuis toujours une admiration sans bornes  aux  chercheurs  qui  consacrent  leur  vie à sauver les nôtres et jamais je n’oserai comparer  nos  métiers,  le  leur  est  bien  plus  important que le mien. »

Matt Pokora Matt pokora

« Mon grand-père a été touché par la maladie d’Alzheimer et cela a été une véritable blessure. J’ai eu le sentiment de le perdre avant de l’avoir perdu. C’est en mémoire de ce grand-père que j’ai décidé de m’engager aux côtés de la Fondation pour la Recherche Médicale. »

Tom Villa Tom Villa

« Pendant 12 ans, j’ai tristement bien connu la maladie d’Alzheimer. Elle a d’abord touché ma grand-mère, puis, quand elle nous a quittés, elle s’est attaquée à mon grand-père. C’est une maladie terrible, et qui fait souffrir le malade, mais aussi son entourage. C’est donc naturellement que je m’engage aux côtés de la FRM pour que la recherche avance et qu’enfin on puisse trouver des solutions pour la guérir. »

À PROPOS DE LA
FONDATION POUR LA RECHERCHE MÉDICALE

Au service de la recherche et de la santé depuis plus de 70 ans, la Fondation pour la Recherche Médicale (FRM) est le plus important financeur caritatif de la recherche médicale française sur toutes les pathologies : cancers, maladies neurologiques et psychiatriques, maladies cardiovasculaires, maladies infectieuses, maladies rares, etc.

Elle soutient chaque année plus de 400 nouvelles recherches menées dans les laboratoires des organismes publics de recherche et d’enseignement supérieur (INSERM, CNRS, INRA, CEA, Universités, grandes écoles, établissements de santé…).

Indépendante, la FRM agit grâce à la générosité de ses donateurs, testateurs et partenaires.

Les cookies permettent d’améliorer la diffusion de nos informations, de mieux gérer vos centres d’intérêt, d’établir des statistiques et d’évaluer les performances du site. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l’utilisation. Pour plus d’informations ou vous opposer à cette utilisation, rendez-vous sur cliquez ici.