Résistance aux traitements

Des phénomènes de résistance aux différents traitements anticancers empêchent de traiter tous les cancers.

Chiffres clés

Malgré un arsenal thérapeutique très développé et qui ne cesse de se perfectionner, on peine encore à traiter tous les cancers et prévenir toutes les récidives. En cause, des phénomènes de résistance aux différents traitements anticancers. De nombreuses recherches explorent aujourd’hui les mécanismes biologiques à l’origine de ces résistances, pour mieux les repérer et les combattre.

  • 382 000

    nouveaux cas de cancers en 2018,
    c'est 38,4 % de plus qu'en 2000

  • 157 000

    décès par cancer en 2018,
    c'est 4,6 % de plus qu'en 2000

Source : INCa

#video-florence

Elle a été sauvée par la recherche

Florence avait 36 ans lorsqu’on lui a diagnostiqué un cancer au sein droit. Très vite, elle est prise en charge à l'Institut Gustave Roussy (Villejuif) et démarre une première chimiothérapie. Le début d'un parcours du combattant qui va durer 12 ans. Après plusieurs récidives et différentes prises en charges thérapeutiques, elle est aujourd’hui en rémission grâce aux avancées de la recherche.

Vos dons en action

Chacun de vos dons sert à la mise en œuvre et à l’aboutissement de travaux novateurs. Découvrez les projets de recherche et découvertes financés par la FRM sur la résistance aux traitements anticancers.

Zoom sur le projet de Benjamin Verret

Cancer du sein : caractériser les cellules tumorales pour comprendre la résistance à la chimiothérapie

Qu'est-ce que la résistance aux traitements anticancers ?

Les cookies permettent d’améliorer la diffusion de nos informations, de mieux gérer vos centres d’intérêt, d’établir des statistiques et d’évaluer les performances du site. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l’utilisation. Pour plus d’informations ou vous opposer à cette utilisation, rendez-vous sur cliquez ici.