Mis à jour le 3 mai 2021

Pourquoi les allergies sont-elles plus fréquentes au printemps ?

Il existe une très grande diversité d’allergies : alimentaires, respiratoires, cutanées, médicamenteuses… Et dans chacune de ces catégories, il existe aussi différentes familles d’allergènes incriminés.

Pour ce qui est des allergies respiratoires, elles peuvent être provoquées par des acariens, des moisissures ou, beaucoup plus fréquemment, par des pollens.

Les allergies respiratoires dues aux pollens surviennent en effet majoritairement au printemps, car c’est à cette saison que les plantes produisent du pollen pour se reproduire ! On parle alors de rhume de foins, ou de rhinite allergique saisonnière.

Parmi les pollens, les plus allergisants sont ceux des graminées, des herbacées, des bouleaux, des frênes et des cyprès. Les conditions climatiques peuvent aussi avoir une influence : un hiver particulièrement doux favorisera une pollinisation précoce, et donc des allergies plus tôt dans l’année ; soleil, temps sec et vent modéré favoriseront aussi la dispersion des pollens.

Les cookies permettent d’améliorer la diffusion de nos informations, de mieux gérer vos centres d’intérêt, d’établir des statistiques et d’évaluer les performances du site. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l’utilisation. Pour plus d’informations ou vous opposer à cette utilisation, rendez-vous sur cliquez ici.