1er Prix du Fonds de dotation Line Renaud – Loulou Gasté pour la recherche médicale

25 octobre 2019

La FRM est heureuse d'avoir identifié Guillaume Canaud, lauréat du 1er Prix du Fonds de dotation Line Renaud Loulou Gasté pour la recherche médicale.

Le Prix

Le Prix du Fonds de dotation Line Renaud Loulou Gasté a pour but de récompenser une avancée scientifique majeure, tous domaines confondus (cancérologie, cardiologie, immunologie, neurologie). Il sera attribué chaque année à une personnalité scientifique évoluant en France, dans un laboratoire de recherche publique, et sera accompagné d'une dotation financière au chercheur désigné et à son équipe.
Le Fonds de dotation Line Renaud Loulou Gasté a souhaité confier l'identification du lauréat de son prix de recherche médicale à la Fondation pour la Recherche Médicale (FRM).

Le jury du prix a été désigné conjointement par la Directrice scientifique et la Présidente du Conseil scientifique de la FRM parmi les 32 membres du Conseil. Ce jury, composé de 6 experts de disciplines différentes, a été présidé par le Docteur Olivier Lantz, Directeur du laboratoire d'immunologie clinique de l'hôpital de l'Institut Curie à Paris.

Line Renaud

« Depuis toujours, mon respect et mon admiration sont sans limite pour les chercheurs. Je trouve injuste qu'ils ne soient pas plus souvent mis en lumière et récompensés car ce sont les gardiens de nos vies. J'ai alors décidé de créer le Fonds de dotation Line Renaud Loulou Gasté pour contribuer à mettre en valeur les avancées de nos scientifiques. J'y consacrerai tout mon cœur. »

Le lauréat 2019

Guillaume Canaud est Professeur de Médecine à l'hôpital Necker Enfants Malades et dirige une unité de Recherche fondamentale.

Avec son groupe de recherche, il s'intéresse à une maladie génétique orpheline appelée syndrome de CLOVES. Les patients atteints de cette anomalie génétique présentent des déformations d'une ou plusieurs parties de leurs corps. Les patients souffrent, dès l'enfance, d'un handicap physique et esthétique, de douleurs chroniques et d'une grande fatigue. Les seuls traitements sont symptomatiques, avec parfois des interventions chirurgicales à répétition. Cette pathologie très invalidante n'avait jusqu'à récemment pas de traitement spécifique.

Guillaume Canaud a récemment identifié un médicament qui neutralise l'effet de la mutation en cause. Le résultat est spectaculaire : les symptômes régressent et la qualité de vie du patient s'améliore considérablement.

En 2018, la publication des résultats salvateurs obtenus chez 19 enfants et adolescents, à l'hôpital Necker, a un retentissement mondial. À ce jour, 42 patients français sont traités sans effet indésirable notable.

Avec son équipe, Guillaume Canaud poursuit ses recherches pour comprendre les mécanismes de la maladie. Ses travaux sont un exemple exceptionnel de réussite de recherches menées au bénéfice des malades.

Dans la presse