Virus émergents

Les virus émergents constituent un véritable problème mondial de santé publique

Mis à jour le 14 octobre 2020

Comprendre les virus émergents

Les virus émergents, par leur caractère soudain et leur facilité de propagation, constituent un véritable problème mondial de santé publique.

Depuis plusieurs décennies, ils sont responsables de nombreuses maladies parfois sévères voire létales.

La recherche se penche sur les mécanismes infectieux en vue développer de nouveaux traitements antiviraux et des vaccins innovants.

Depuis 2009, la FRM a soutenu
une soixantaine de

travaux de recherche
sur les virus émergents pour près de
9 millions d’euros

#decouvertes-recentes
#decouverte

6 découvertes récentes sur la Covid-19 permises grâce au financement de la FRM


La FRM soutient 31 projets de recherche prometteurs pour mieux comprendre et guérir la Covid-19

#video-abel

Le Pr Laurent Abel, co-directeur du laboratoire de génétique humaine des maladies infectieuses, l'Institut Imagine, nous parle du projet GENCOVID, qui vise à déterminer si les formes sévères de Covid-19 rencontrées chez des personnes jeunes et en bonne santé pourraient être liées à des mutations monogéniques (une erreur dans un seul gène chez un individu), présentes dès la naissance et affectant l’immunité. L’identification des gènes en cause pourrait éclairer les chercheurs sur les mécanismes à l’œuvre dans ces formes graves.

La FRM finance le projet CorPopImm

La FRM soutient le projet CYCLO-CoV

La FRM finance en partie le projet ANTI-CoV

Corimuno-19, projet financé en partie par la FRM

Médecin, Professeur d’immunologie à l’Université de Franche-Comté, Président de la European Blood Alliance, Conseiller pour la médecine et la recherche, Europe et internationale, à l’Etablissement Français du Sang (EFS).

Notre engagement durable dans la recherche sur les virus émergents

#video-canard

Bruno Canard, directeur de recherche CNRS, travaille depuis plus de 15 ans sur les coronavirus

Bruno Canard est spécialiste des coronavirus. Il est directeur de recherche CNRS et responsable de l’équipe « Réplicases virales : structure, mécanisme et drug-design », dans le laboratoire « Architecture et fonction des macromolécules biologiques » de Marseille. Il revient sur son entrée dans le monde des coronavirus, partage avec nous les découvertes réalisées sur le coronavirus grâce au soutien de la FRM et ses recherches en cours sur la Covid-19. Un travail acharné, sur du long terme, pour se préparer aux épidémies à venir.

Marco Vignuzzi, un chercheur soutenu en 2019

Ce projet est mené par Marco Vignuzzi et son équipe « Populations virales et pathogenèse » de l’Institut Pasteur à Paris. La FRM lui a attribué, en 2019, 370 800€ pour ces travaux sur les virus émergents.

Les virus émergents comme le virus Zika, le virus du Chikungunya ou l’entérovirus 71, constituent une réelle menace pour la santé publique.
Devant l’absence de traitement et de vaccin, les chercheurs souhaitent développer des approches thérapeutiques innovantes contre ces agents infectieux.
Leur intérêt porte sur la mise au point de « particules interférentes thérapeutiques » capables d’interférer avec l’infection, en vue de la freiner voire de la traiter.

Coronavirus et autres virus émergents : cibler leur talon d’Achille !

La pandémie de Covid-19 qui nous touche actuellement reflète le besoin de mener une recherche fondamentale sur le long terme, qui permettra de développer des approches thérapeutiques efficaces contre les coronavirus actuels et à venir, et contre les autres virus émergents.

LIRE LA BD

#toutsavoircovid19
Les cookies permettent d’améliorer la diffusion de nos informations, de mieux gérer vos centres d’intérêt, d’établir des statistiques et d’évaluer les performances du site. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l’utilisation. Pour plus d’informations ou vous opposer à cette utilisation, rendez-vous sur cliquez ici.