Mis à jour le 19 septembre 2013

Greffe du rein et mécanismes de rejet

  • La transplantation rénale reste le traitement de choix pour la survie des patients atteints d’insuffisance rénale.

  • Une des grandes difficultés de la greffe consiste à éviter le rejet.

  • Thierry Lhermitte, Parrain de la FRM, est allé à la rencontre de Nuala Mooney, chercheuse qui souhaite mieux comprendre les mécanismes de rejet d’une greffe de rein pour pouvoir un jour les contrer.

Cette recherche est menée par Nuala Mooney, qui dirige, en étroite collaboration avec le Dr Denis Glotz , l’équipe « Régulation des réponses allogéniques en transplantation rénale » à l’hôpital Saint-Louis à Paris.

Vos dons en actions
50000 €

Le projet de Nuala Mooney a été sélectionné en 2010 par la Fondation pour la Recherche Médicale, qui lui a accordé un budget de 50 000  euros pour le mener à bien.

Les cookies permettent d’améliorer la diffusion de nos informations, de mieux gérer vos centres d’intérêt, d’établir des statistiques et d’évaluer les performances du site. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l’utilisation. Pour plus d’informations ou vous opposer à cette utilisation, rendez-vous sur cliquez ici.