Mis à jour le 29 septembre 2022

Neurosciences : stimuler le cerveau pour restaurer la conscience

La perte de conscience est liée à une forte perturbation des échanges neuronaux entre différentes régions du cerveau, le cortex situé à la surface du cerveau et le thalamus plus en profondeur.

Une équipe de recherche française multidisciplinaire dirigée par Béchir Jarraya vient de montrer qu’un modèle animal plongé dans un état inconscient par une anesthésie générale peut-être réveillé jusqu’à un état de conscience complet en stimulant électriquement une partie de son cerveau.

Dès que la stimulation électrique cérébrale profonde cesse, l’animal replonge immédiatement en sédation profonde. En observant le cerveau par imagerie (IRM) et électroencéphalographie pendant cette expérimentation, les chercheurs sont même parvenus à observer finement les deux composants de la conscience : l’éveil – un état de vigilance totale - et l’accès conscient qui se caractérise par une perception consciente de l’environnement et de soi-même.

Ces résultats laissent envisager la possibilité d’essais cliniques de stimulation cérébrale profonde chez des patients souffrant de troubles chroniques de la conscience après un grave traumatisme crânien ou un accident vasculaire cérébral par exemple.

Financement FRM d'un montant de 430 000 euros en 2021

Source : Science Advances, 18 mars 2022.

Vos dons en action

Découvrez les découvertes et projets de recherche soutenus par la FRM

Les cookies permettent d’améliorer la diffusion de nos informations, de mieux gérer vos centres d’intérêt, d’établir des statistiques et d’évaluer les performances du site. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l’utilisation. Pour plus d’informations ou vous opposer à cette utilisation, rendez-vous sur cliquez ici.