Mis à jour le 6 novembre 2018

LA FRM SIGNE UNE NOUVELLE CAMPAGNE : LA REUSSITE EST HUMAINE

Du 6 au 30 novembre, la FRM lance une nouvelle campagne de sensibilisation et d’appel aux dons en mettant les chercheurs qu’elle soutient sur le devant de la scène. Un hommage plus que mérité, car les plus grandes avancées médicales sont le fruit de leur détermination et de leur talent. L’autre grande nouveauté de la campagne ? Une signature inédite, “La réussite est humaine”, qui porte fièrement les valeurs qui unissent les donateurs, la FRM et les chercheurs : dans la vie, on peut trébucher, mais il faut se relever, tirer les leçons de ses erreurs, retenter sa chance, avancer et persévérer, car la réussite est au bout du chemin. La FRM dévoile également une identité visuelle rénovée et accroit sa présence digitale pour réaffirmer sa volonté de s’inscrire comme l’un des acteurs majeurs de la recherche médicale en France.

Un nouveau logo

Cette nouvelle identité visuelle répond à la volonté de la FRM de moderniser son image et de toucher un public plus jeune et plus large, car nous sommes tous concernés par les enjeux de la recherche médicale. Elle fait aussi le lien entre son logo historique et son engagement au service d’une vie meilleure.

#affiche

Une affiche

L’affiche de la campagne met en avant l’importance du temps long. La recherche médicale demande en effet du temps et de l’argent. C’est pourquoi la FRM agit pour permettre aux meilleurs talents d’explorer les pistes de recherche les plus innovantes et lutter contre toutes les maladies. En investissant aujourd’hui aux côtés de la FRM, les donateurs font un choix fort : celui de faire progresser les connaissances pour mieux guérir demain.

Affiche La Réussite Est Humaine
#film

Un film

Le film évoque cette coalition d’énergies qui unit chercheurs et donateurs dans un même élan pour contribuer au progrès scientifique et médical.

Faites un don pour la recherche
Après réduction fiscale, votre don vous revient à
Vous pouvez déduire 66% du montant de votre don dans la limite de 20% de votre revenu net imposable.
#chercheurs

La médecine de demain est leur défi au quotidien

La FRM souhaite mettre en avant le parcours et les réussites humaines de scientifiques dont elle finance les recherches et qui sont pionniers dans leurs domaines respectifs. Patrick Collombat, Jean-Sébastien Silvestre, Claire Poyart et leurs équipes ont eu des doutes et se sont même parfois trompés. Ils sont revenus sur leurs pas, ils ont essayé et réessayé. Ils ont surtout persévéré et cherché des réponses pour faire avancer la recherche médicale. Leurs réussites sont synonymes d’avancées sans précédent pour la médecine d’aujourd’hui et de demain. Retour sur trois parcours hauts en couleur. D’autres témoignages seront également publiés tout au long de l’année.

#collombat

Patrick Collombat

Patrick Collombat dirige l’équipe « Génétique du diabète », à l’Institut de Biologie Valrose, à Nice.
Il vient de lancer un essai clinique pour tester la capacité d’une molécule appelée GABA à régénérer les cellules pancréatiques détruites au cours du diabète.
Rieur et pudique à la fois, il fait partie de ces chercheurs qui laissent difficilement paraître les difficultés du métier. Pourtant, il admet qu’il a eu des doutes, et que son projet aurait pu ne pas aboutir.

#poyart

Claire Poyart

Claire Poyart est Professeur des universités-Praticien hospitalier, responsable du pôle de biologie des hôpitaux universitaires Paris Centre site Cochin, et codirige l’équipe « Barrières et Pathogènes » à l’Institut Cochin, à Paris.
Forte de ses activités cliniques et de chercheuse, Claire Poyart a récemment montré que les méningites du nouveau-né étaient dues à une bactérie particulière, un clone de streptocoque du groupe B hypervirulent. L’étude menée auprès de mamans et de bébés qui lui a permis d’obtenir ces résultats n’aurait pas pu voir le jour sans sa ténacité. Certains de ses pairs ne croyaient pas à ses résultats préliminaires. Aujourd’hui tous citent ses résultats en référence.

#silvestre

Jean-Sébastien Silvestre

Jean-Sébastien Silvestre est coresponsable, avec le Professeur Philippe Menasché, de l’équipe « Thérapies régénératives pour les maladies cardiaques et vasculaires », au Paris Centre de Recherche Cardiovasculaire – Inserm UMRS 970. En collaboration avec le Professeur Philippe Menasché, Jean Sébastien Silvestre a récemment montré que des vésicules produites par des cellules souches amélioraient la fonction cardiaque d’animaux en insuffisance cardiaque. Après plusieurs années, leur projet approche à grands pas vers un essai clinique.

Les cookies permettent d’améliorer la diffusion de nos informations, de mieux gérer vos centres d’intérêt, d’établir des statistiques et d’évaluer les performances du site. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l’utilisation. Pour plus d’informations ou vous opposer à cette utilisation, rendez-vous sur cliquez ici.