70e ANNIVERSAIRE DE LA FONDATION POUR LA RECHERCHE MÉDICALE 70e ANNIVERSAIRE
DE LA FONDATION POUR LA RECHERCHE MÉDICALE
Menu

70 ans d’avancées médicales

Le 70ème anniversaire de la Fondation pour la Recherche Médicale (FRM) est l’occasion de rappeler les grandes découvertes qui, depuis 1947 et grâce au soutien des donateurs de la Fondation, ont révolutionné la prise en charge des malades.

Découvrez quelques-unes des grandes avancées médicales auxquelles la Fondation a contribué.

pierre-pollak-copyright-bboissonnet-bsip.jpg
Pierre Pollak

alim-louis-benabid-copyright-patrice-latron-inserm.jpg
Alim-Louis Benabid
2000

Pierre Pollak et Alim-Louis Benabid valident l’efficacité de la stimulation cérébrale profonde pour traiter la maladie de Parkinson

  • La stimulation cérébrale profonde consiste à implanter des électrodes dans le cerveau pour délivrer un courant électrique qui modifie de fonctionnement de certains neurones.
  • Grâce à la Fondation, les Prs Pierre Pollak et Alim-Louis Benabid ont validé l’efficacité de cette technique dans les formes sévères de la maladie de Parkinson.

  • Aujourd’hui, de nombreux patients bénéficient de ce traitement dans le monde, et son indication a été élargie à d’autres maladies neurologiques graves.

La maladie de Parkinson résulte de la destruction progressive des neurones producteurs de dopamine, une molécule cérébrale nécessaire aux mouvements. Le traitement médicamenteux de référence, la L-dopa, permet de réduire certains symptômes mais perd souvent en efficacité à long terme.

Comment y remédier ?
Il faut remonter en 1987, au moment où Pierre Pollak et Alim-Louis Benabid, respectivement neurologue et neurochirurgien au CHU de Grenoble, découvrent la possibilité de traiter les patients atteints d’une forme grave de la maladie grâce à une thérapie surprenante :
la stimulation cérébrale profonde.

Concrètement, il s’agit d’implanter durablement des électrodes dans le cerveau du malade, connectées à un boîtier qui délivre un courant électrique de faible intensité et de haute fréquence dans des zones profondes du cerveau. Mais encore fallait-il valider l’efficacité de cette chirurgie inédite.

Grâce à un important financement de la Fondation, les deux Grenoblois ont conduit plusieurs études cliniques auprès de patients atteints de formes sévères de la maladie de Parkinson, entre 2000 et 2006, confirmant que cette technique chirurgicale est efficace, peu risquée et à long terme moins coûteuse que le traitement de référence.

Depuis, partout dans le monde, plusieurs centaines de milliers de patients résistants aux traitements médicamenteux sont ainsi traités, pour lutter contre la maladie de Parkinson mais aussi d’autres pathologies neurologiques résistantes aux médicaments, comme les troubles obsessionnels compulsifs (TOC) ou les dépressions sévères.

Pour l’ensemble de ses travaux, le Pr Benabid a reçu en 2014 le prix Lasker (équivalent américain du prix Nobel de médecine).

banniere-70ans

guy-janet-maitre.jpg

Guy Janet-Maitre, l’un des premiers bénéficiaires du traitement par stimulation cérébrale profonde témoigne

En 1996, alors qu’il n’a que 42 ans, Guy Janet-Maitre commence à avoir des difficultés à marcher, à écrire, sa nuque se raidit, le côté gauche de son corps étant principalement affecté. Le diagnostic tombe : Guy a la maladie de Parkinson. Son médecin de Chambéry l’oriente rapidement vers le Professeur Pierre Pollak à Grenoble, un grand neurologue spécialiste du domaine…

Lire la suite

Fondation pour la Recherche Médicale

54 rue de Varenne - 75007 Paris
Tél : 01 44 39 75 75
SIREN : 784 314 064

don en confiance
La Fondation pour la Recherche Médicale est labellisée par le Don en confiance.
Elle est reconnue d'Utilité Publique, et habilitée à recevoir des dons, legs, donations et assurances-vie.