Mis à jour le 7 octobre 2020

Covid-19 : Des avancées dans la compréhension des mécanismes cellulaires précoces lors d’une infection par le Sars-CoV-2

  • La lutte contre le Sars-CoV-2 est en ligne de mire de tous les chercheurs en ce moment.

  • Si de nombreux essais visent à tester des molécules pour traiter les patients, il existe également tout un pan de la recherche, plus fondamental, qui explore les mécanismes moléculaires en jeu lors de l’infection des cellules par les virus.

  • Dans ce cadre, les chercheurs sont récemment parvenus à découvrir la structure d’une zone du matériel génétique (génome) du Sars-Cov-2 extrêmement importante dans la multiplication du pathogène.

Avancées obtenues par Franck Martin, dans l’équipe « Évolution des systèmes d’initiation de la traduction chez les eucaryotes » à l’Institut de Biologie Moléculaire et Cellulaire de Strasbourg.

Vos dons en actions
188 000 €

Financement accordé à Franck Martin en 2020 dans le cadre de l’appel à projet conjoint ANR-FRM pour répondre à l’urgence de l’épidémie de Covid-19.

Pour comprendre l’intérêt de cette découverte, il faut revenir sur la manière dont les virus se multiplient l’organisme.

Ces pathogènes n’ont pas la capacité de se reproduire par eux même. Pour ce faire, ils doivent obligatoirement infecter une cellule. Les virus détournent ensuite sa machinerie afin de lui faire synthétiser leurs protéines et leur matériel génétique. Une fois ces éléments assemblés, de nouveaux virus sont relargués dans l’environnement.

Les avancées réalisées par les chercheurs concernent les étapes précoces de l’infection de la cellule hôte par le virus. La structure de la zone du génome du Sars-Cov-2 qu’ils ont révélée est essentielle au détournement de sa machinerie en vue de produire des protéines virales, et ce au détriment des protéines cellulaires.

Améliorer la compréhension de ce mécanisme de "piratage de la machinerie cellulaire" est très intéressant. Cela permet d’ouvrir de nouvelles pistes pour le développement des molécules ayant pour action de bloquer la fabrication des protéines virales, et ainsi freiner la multiplication des virus dans l’organisme.


Référence : Miao Z et al. Secondary structure of the SARS-CoV-2 5'-UTR. RNA Biol. 2020 Sep 23:1-10.

Les cookies permettent d’améliorer la diffusion de nos informations, de mieux gérer vos centres d’intérêt, d’établir des statistiques et d’évaluer les performances du site. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l’utilisation. Pour plus d’informations ou vous opposer à cette utilisation, rendez-vous sur cliquez ici.