#chiffres cles

La grippe en chiffres

La grippe

Le nombre de personnes touchées par la grippe varie beaucoup d’une année sur l’autre.

Il dépend du type de virus en circulation mais aussi du climat, des mouvements de population…

Selon Santé publique France, l’épidémie de grippe saisonnière touche environ 2,5 millions de personnes chaque année.

Elle serait responsable de 4 000 à 6 000 décès par an, et ce majoritairement chez les sujets âgés : 90 % des décès surviennent chez les personnes de 65 ans et plus.
#definition

Qu'est-ce que la grippe ?

En réalité, il n’y a pas une grippe, mais des grippes.

C’est une maladie infectieuse respiratoire aiguë très contagieuse due aux virus influenza de type A, B ou C.

Les virus A de type A et B sont responsables des épidémies de grippe saisonnière alors que les virus de type C sont plus rares.

Les virus de la grippe sont très variés.

Pour les virus de type A, il existe une classification en sous-types déterminés par les protéines présentes à leur surface : hémagglutinine (H1 à H15) et neuraminidase (N1 à N9). Ainsi, deux virus A du même sous-type peuvent ne pas avoir les mêmes pouvoirs de pathogénicité et de contagiosité. On parle alors de souches virales différentes.

Cette grande variété est liée à des mutations génétiques ou des échanges de gènes entre virus. Grâce à ces mécanismes, ils acquièrent très rapidement de nouvelles propriétés, et trompent facilement notre système immunitaire.
#symptomes

Quels sont les symptômes de la grippe ?

Les premières manifestations de la grippe apparaissent en général de façon brusque, après une période d’incubation de 24 à 48 heures : toux avec forte fièvre (plus de 39 °C), douleurs musculaires et articulaires, fatigue intense et maux de tête.

Ces symptômes durent de plusieurs jours à une semaine. Le malade peut mettre jusqu’à deux semaines pour se rétablir complètement.

La plupart des complications de la grippe concernent l’appareil respiratoire et sont souvent dues à une surinfection bactérienne : ces pneumopathies peuvent être mortelles pour les plus fragiles.

La grippe peut aussi aggraver une maladie chronique déjà présente. C’est pourquoi les personnes diabétiques, insuffisantes cardiaques et/ou pulmonaires, les personnes atteintes de mucoviscidose ou de néphropathie sont plus sujettes aux complications.

#propagation

Comment la pathologie se propage-t-elle ?

La contamination se fait tout d’abord par voie aérienne.

En effet, l’une des forces des virus grippaux, c’est leur capacité à se disperser facilement.

Les virus se transmettent par voie aérienne lorsque des personnes infectées parlent (postillons) ou éternuent.

La contamination peut aussi passer par des objets souillés.

Chez les espèces animales, les virus logent dans le système digestif.

La contamination de l’animal à l’Homme passe donc par les excréments des animaux infectés : l’Homme se contamine en respirant leurs microparticules qui sont en suspension dans l’air.
#prevention

Comment prévenir la grippe ?

La prévention repose d’abord sur la vaccination, c’est-à-dire la stimulation du système immunitaire afin qu’il fabrique des anticorps avant même d’avoir rencontré le virus.

Chaque année en février, l’Organisation mondiale de la Santé décide de la composition du vaccin pour l’hiver à venir en fonction des souches virales qui ont circulé l’année précédente.

Il est donc nécessaire de se faire vacciner chaque année afin que les défenses immunitaires soient efficaces contre les nouveaux virus qui circulent. Se faire vacciner tous les ans permet aussi de restimuler la mémoire immunitaire car on sait qu’elle diminue fortement 6 mois après la vaccination.

Outre cet aspect, il est également essentiel de se laver fréquemment les mains Et quand on est malade, le port du masque est recommandé.
#traitement

Quel est le traitement de la grippe ?

Les traitements de la grippe sont essentiellement symptomatiques : ils visent principalement à limiter les accès de fièvre.

Pour les cas les plus sévères ou les personnes à risque, des antiviraux peuvent être prescrits, mais ils sont efficaces à condition d’être administrés dans les premières heures après l’apparition des symptômes.

Il faut également bien se reposer et s’hydrater correctement.

Enfin pour les formes compliquées, le site de l’Assurance Maladie précise qu’une hospitalisation peut s’avérer parfois nécessaire.
#recherches-actuelles

Quelles sont les voies de recherche actuelles ?


La recherche médicale est très active pour optimiser la vaccination. L’une des pistes est de parvenir à fabriquer un vaccin universel qui serait efficace contre n’importe quelle souche de virus.

Les chercheurs travaillent aussi sur le mode d’administration des antiviraux, qui peut influer sur leur efficacité. L’objectif : prendre le virus de vitesse en bloquant sa multiplication au plus tôt.

Enfin, la recherche nourrit l’espoir de trouver de nouveaux traitements antiviraux, plus efficaces.

Pour y parvenir, le chemin est encore long. La recherche fondamentale se focalise donc actuellement sur une meilleure compréhension des mécanismes de réplication et d’évolution des virus. Ces connaissances devraient ouvrir la voie à des pistes innovantes et très pointues pour bloquer leur multiplication.
Les cookies permettent d’améliorer la diffusion de nos informations, de mieux gérer vos centres d’intérêt, d’établir des statistiques et d’évaluer les performances du site. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l’utilisation. Pour plus d’informations ou vous opposer à cette utilisation, rendez-vous sur cliquez ici.