Mis à jour le 29 mars 2019

Donner, c'est moderne

« CHANGER PAR LE DON », c’est l’initiative portée par Denis Duverne, président du Conseil d’administration d’AXA et du Conseil de surveillance de la FRM, et Serge Weinberg, président du Conseil d’administration de Sanofi et trésorier de l’Institut du cerveau et de la moelle épinière (ICM), visant à encourager les Français aisés à donner au moins 10 % de leurs revenus annuels ou de leur patrimoine à des fins philanthropiques.

Trois questions à Denis Duverne sur cette nouvelle initiative.

Comment est née l’initiative « Changer par le don » ?

Avec Serge Weinberg, nous avons depuis longtemps des engagements associatifs et soutenons financièrement de nombreuses causes qui nous tiennent à coeur. En France, la philanthropie est en pleine métamorphose. Beaucoup parmi les plus aisés ont déjà concrétisé leur engagement à travers une association, une fondation ou un fonds de dotation qu’ils ont créé. L’avènement du fonds de dotation, un véhicule philanthropique plus souple, a dynamisé le secteur. Des nouveaux philanthropes, généralement des entrepreneurs, révolutionnent les pratiques en la matière.

Et les mentalités changent : on peut être généreux, le faire connaître pour créer un effet d’entraînement. Parce que les associations, les fondations et les fonds de dotation sont source d’innovation, de transformation de la société et de progrès social. C’est dans ce contexte que nous avons entrepris en juin 2018 d’initier Changer par le don.

À ce jour, plus de 60 personnes adhèrent à cette initiative. Vous êtes-vous déjà réunis et pour passer quel message ?

Depuis le lancement de l’opération le 3 décembre dernier, nous continuons de faire connaître cette initiative auprès des journalistes, des prescripteurs comme les banques privées, des décideurs, des politiques et autres institutions souhaitant relayer notre message. Mais surtout, même s’il y a parmi les signataires des personnes connues, toutes les personnes qui sont prêtes à s’engager à donner 10 % de leur revenu annuel ou 10 % de leur patrimoine aux causes de leur choix sont les bienvenues ! Nous avons réuni les signataires fin mars car nous souhaitons que les personnes qui se sont engagées endossent le rôle d’ambassadeurs. Nous allons bien évidemment mettre à l’honneur l’intérêt général au service du bien commun et échanger sur nos engagements respectifs.

Comment garantir que cette initiative va réellement permettre le développement des ressources privées des associations et fondations ?

Nous ne pouvons rien garantir, mais nous sommes convaincus que ce que font les associations et fondations françaises est bon pour la société que nous devons imaginer. L’efficacité des actions portées par le secteur caritatif n’est plus un sujet. Les Français font confiance aux associations et fondations qui, au quotidien, exercent leurs missions avec passion. Puisque nous en sommes convaincus, nous devons leur donner les moyens d’améliorer notre société. Avec davantage de moyens, des initiatives existantes prendront un nouvel élan, contribueront à la prospérité de notre pays et à sa cohésion sociale. L’avenir de notre société repose sur l’esprit de responsabilité de chacun d’entre nous.

Pour plus de renseignements sur cette initiative ou pour tout simplement nous rejoindre, rendez-vous sur www.changerparledon.com

Les cookies permettent d’améliorer la diffusion de nos informations, de mieux gérer vos centres d’intérêt, d’établir des statistiques et d’évaluer les performances du site. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l’utilisation. Pour plus d’informations ou vous opposer à cette utilisation, rendez-vous sur cliquez ici.