Mis à jour le 16 octobre 2018

Maladie d’Alzheimer : un interrupteur pour rétablir la mémoire

un interrupteur pour rétablir la mémoire
Des chercheurs américains sont parvenus chez le rat à effacer de leur mémoire un comportement acquis puis à le rétablir par la suite.
Une expérience qui pourrait avoir des applications dans la maladie d’Alzheimer.

Effacer la mémoire puis la restaurer à l’identique : un défi digne d’un film de science-fiction ! Pourtant, une équipe californienne vient de réussir cette prouesse chez des rats ! Les chercheurs sont intervenus directement au niveau des synapses cérébrales, ces jonctions qui permettent aux neurones de communiquer entre eux.

En stimulant d’une manière particulière certaines synapses, ils sont parvenus à faire disparaître un comportement appris par ces rats. Ils ont ensuite modi­fié la méthode de stimulation de ces mêmes synapses et ont fait réapparaître les comportements. Cette découverte confirme le lien entre l’activité des synapses et la constitution de la mémoire. Il ouvre une voie pour la recherche contre la maladie d’Alzheimer, qui se traduit par une altération progressive des synapses

Les chercheurs en concluent qu’il pourrait être possible d’inverser le processus affaiblissant les synapses chez les sujets victimes de la maladie Alzheimer.

Source : Nature, juin 2014.

Article extrait du magazine "Recherche & Santé"

Les cookies permettent d’améliorer la diffusion de nos informations, de mieux gérer vos centres d’intérêt, d’établir des statistiques et d’évaluer les performances du site. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l’utilisation. Pour plus d’informations ou vous opposer à cette utilisation, rendez-vous sur cliquez ici.