Cancers, la deuxième cause de mortalité dans le monde en 2015

source : Global Burden of Disease Cancer Collaboration1

  • 17,5 millions de personnes atteintes de cancer
  • 8,7 millions de décès liés à la maladie
  • 2e cause de mortalité sur la planète, après les maladies cardiovasculaires


Un nombre de personnes touchées en progression constante depuis 10 ans dans le monde :
  • Une augmentation de 33 % du nombre de cas entre 2005 et 2015
  • Deux causes majeures : le vieillissement de la population et la croissance démographique

Face au cancer, des différences entre hommes et femmes (chiffres monde)

  •  Le risque de développer un cancer au cours de sa vie est différent selon le sexe :
    > homme : le risque est de 1/3
    > femme : le risque est de 1/4.
  • Cancer le plus fréquent :
    > homme : cancer de la prostate (1,6 millions de cas en 2015)
    > femme : cancer du sein (2,4 millions de cas en 2015)
  • Cancer le plus meurtrier :
    > homme : cancer des bronches, de la trachée et du poumon (1,2 millions de décès en 2015)
    > femme : cancer du sein (523 000 décès en 2015)

Les cancers, première cause de mortalité en France devant les maladies cardiovasculaires

  • Incidence en 2017 (nombre de nouveaux cas de cancers) : 399 500, soit 214 000 hommes et 185 500 femmes2
  • Âge médian au moment du diagnostic : 68 ans chez l'homme et 67 ans chez la femme (chiffres 2015)3
  • Mortalité liée au cancer en 2017 : 150 000 décès, soit 84 000 hommes et 66 000 femmes2
  • Un taux de mortalité en baisse : -2,9 % chez l’homme et -1,4 % chez la femme entre 2005 et 20123

Estimations en France pour les cancers les plus fréquents

En France, comme au niveau mondial, l’incidence des cancers diffère selon le sexe, en 2017 :

  • Homme : le cancer de la prostate est de loin le plus fréquent (48 427 nouveaux cas). Viennent ensuite le cancer du poumon (32 260 nouveaux cas) et le cancer colorectal (24 035 nouveaux cas).
  • Femme : le cancer du sein est le plus répandu (58 968 nouveaux cas), puis le cancer colorectal (20 837 nouveaux cas) et le cancer du poumon (16 849 nouveaux cas).

    Les cancers les plus meurtriers en 20172 :
  • Homme : cancers du poumon (20 815 décès), colorectal (9 294 décès) et de la prostate (8 207 décès).
  • Femme : cancer du sein (11 883 décès), du poumon (10 176 décès) et colorectal (8 390 décès).

Globalement : Cancer du poumon (30 991 décès), colorectal (17 684), du sein (11 883 décès), de la prostate (8 207 décès).

Les cancers professionnels (résultant de l’exposition à des agents ou à des procédés cancérigènes dans un contexte professionnel), un enjeu de santé publique (chiffres 2012)4 :

  • Part des cancers attribuables à des expositions professionnelles : 4 à 8,5 %.
  • Entre 14 000 et 30 000 nouveaux cas par an.
  • La moitié sont des cancers à mortalité élevée.

Les cancers pédiatriques en France

  • Ils sont rares, représentant seulement 1 à 2 % de l’ensemble des cancers : environ 2 550 nouveaux cas par an, soit 1 750 chez les moins de 15 ans et 800 chez les adolescents de 15 à 19 ans.
  • La moitié des cancers de l’enfant survient avant l’âge de 5 ans.
  • 1 enfant/440 peut être touché par un cancer avant 15 ans.
  • Grâce aux progrès réalisés, 8 enfants sur 10 sont guéris.


Des cancers différents selon la tranche d’âge :

  • Chez les moins de 15 ans : leucémies – cancers des cellules du sang – (28,3 % des cas, dont 80 % de leucémies aiguës lymphoblastiques, qui touche des cellules précurseurs de cellules sanguines) ; tumeurs du système nerveux central – notamment tumeurs cérébrales – (24,9 %) ; lymphomes – cancers du système lymphatique – (11,2 %).
  • Chez les adolescents (15-19 ans) : maladie de Hodgkin – un cancer du système lymphatique – (22 % des cas) ; leucémies aiguës (12 %) ; cancers de la thyroïde (9 %) ; tumeurs osseuses (8 %) ; lymphomes non hodgkiniens (7 %, tumeurs qui se développent aux dépens des lymphocytes, cellules du système immunitaire).


    1. Global Burden of Disease Cancer Collaboration. (Un réseau de 1 800 chercheurs dans plus de 120 pays qui, depuis 1990, collecte et analyse les données concernant plus de 300 maladies et accidents dans 188 pays) Global, Regional, and National Cancer Incidence, Mortality, Years of Life Lost, Years Lived With Disability, and Disability-Adjusted Life-years for 32 Cancer Groups, 1990 to 2015A Systematic Analysis for the Global Burden of Disease Study. JAMA Oncol 2017. Published online December 03, 2016. doi:10.1001/jamaoncol.2016.5688
    2. Projection de l'incidence et de la mortalité en France métropolitaine en 2017 - Rapport technique. Institut national du cancer, janvier 2018.
    3. Institut National du Cancer. Les cancers en France en 2015. L’essentiel des faits et chiffres.
    4. Plan Cancer 2014-2019, 4 février 2014.
Les cookies permettent d’améliorer la diffusion de nos informations, de mieux gérer vos centres d’intérêt, d’établir des statistiques et d’évaluer les performances du site. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l’utilisation. Pour plus d’informations ou vous opposer à cette utilisation, rendez-vous sur cliquez ici.