Zika, grippe H1N1, Sida, Chikungunya, Dengue, Ebola, SRAS, COVID-19…
les maladies infectieuses émergentes sont récurrentes et préoccupantes.
Il est crucial de donner aux chercheurs les moyens nécessaire pour :
Affronter l’urgence de la situation afin de trouver des traitements au COVID-19 notamment.
Se préparer à la venue de nouveaux virus émergents.

Pour lutter contre le COVID-19 et les virus émergents : soutenez la FRM.

Faire un don


La FRM se mobilise activement pour accélérer la recherche sur 2 enjeux majeurs :


> Mobiliser les chercheurs pour combattre le COVID-19

Pour lutter contre le COVID-19, il faut que la recherche connaisse mieux le virus et comprenne davantage la maladie qu’elle provoque. Les chercheurs doivent ainsi pouvoir collecter des données sur les patients afin de mieux comprendre les différences de réponses à l'infection (différences de symptômes, gravité de la maladie, facteurs aggravants...), mieux comprendre quelques éléments clés de ce virus (le patrimoine génétique, les bases de sa structure, son mode de propagation…), tester en clinique les molécules antivirales existantes sur le marché et en développer des nouvelles…

> Trouver des armes thérapeutiques pour faire face aux futures épidémies liées à des virus émergents

En parallèle, il est crucial d’investir, dans la durée, dans la recherche fondamentale, maillon indispensable de la chaîne, sans laquelle aucune piste clinique ne peut être envisagée. Elle nous permettra de comprendre en profondeur les virus émergents, pour anticiper et gérer au mieux leur apparition et leur propagation.
Concrètement, il s’agit de continuer à étudier en profondeur la structure et les mécanismes d’infection des virus émergents passés et actuels afin de développer des antiviraux à large spectre qui permettront de traiter les épidémies actuelles et à venir.

Depuis 2009, la FRM a soutenu 64 travaux de recherche sur les virus émergents pour près de 9 millions d’euros.

Bruno Canard

est l’un des chercheurs soutenus par la FRM

Spécialiste des coronavirus, il est directeur de recherche CNRS dans le laboratoire « Architecture et fonction des macromolécules biologiques », à Marseille.
La FRM a soutenu son équipe en 2008 et est à nouveau à ses côtés depuis 2019. La FRM lui a attribué respectivement
272 177 euros et 318 460 euros pour travailler sur 3 virus émergents, dont le coronavirus.

"La recherche fondamentale est notre meilleure assurance à long terme contre les épidémies dues aux virus émergents, comme le coronavirus."

Comment est apparu le Covid-19 ?
Bruno Canard : «  Le Covid-19 est une maladie infectieuse respiratoire due à un virus, le SARS-Cov2, qui était jusqu’ici caché dans la nature. Il a passé la barrière d’espèces, s’est transmis de l’animal à l’homme, et s’est adapté à ce dernier ».

Pourquoi ce virus se propage aussi vite dans la population ?
B.C : « Le virus du Covid-19 a une capacité exceptionnelle à se multiplier. Dans « un dé à coudre » de sécrétions nasales, il y a des centaines de milliards de particules virales. Et comme tous les virus respiratoires, il se transmet principalement dans des gouttelettes expulsées lorsqu’une personne infectée éternue ou tousse. Il est donc extrêmement transmissible ».

Où en est la recherche en termes de vaccin et de traitement ?
B.C : « Dans le meilleur des cas, un vaccin sera produit d’ici 12 à 18 mois. Mais j’alerte sur plusieurs points. Ce vaccin ne servira à rien si le virus a totalement disparu dans quelques mois. Et c’est là que la recherche fondamentale est capitale : l’option du médicament, surtout en prophylaxie autour des premiers cas, est à privilégier.

Contrairement à un vaccin qui sera efficace sur un type de coronavirus connu à l'avance, un médicament antiviral s’attaquera aux parties conservées de tous les coronavirus présents et à venir, celui du SRAS en 2003, celui qui sévit actuellement, et ceux que l'on ne connait pas encore. Mon équipe cherche à comprendre comment la machinerie du coronavirus réplique son matériel génétique. Et c’est justement en étudiant son mode d’action et aussi sa structure que nous réussirons à mettre à disposition de tous les partenaires les données scientifiques nécessaires à l'élaboration d'un candidat médicament pour lutter contre tous les coronavirus ».

En quoi le soutien de la FRM est crucial pour vous ?
B.C : « Nous sommes peu de laboratoires français experts sur le coronavirus et j’ai eu beaucoup de mal à maintenir des financements sur le long terme. Mon équipe a la chance d’être financée actuellement par la FRM. C’est un des rares organismes qui permet ce genre de recherche, celle qui prend des années. Les projets financés sont sélectionnés en toute indépendance, hors mode et urgence, avec une solide vision scientifique ».



Les virus émergents constituent une réelle menace pour la santé publique mondiale.

On qualifie d’ « émergent » un virus qui apparaît nouvellement au sein d’un hôte, c’est-à-dire qu’il était jusqu’à présent inconnu à l’intérieur de l’organisme qu’il infecte. Les virus émergents chez l’Homme proviennent, dans la majorité du temps, de réservoirs animaux.
Les modifications écologiques, l’augmentation des mouvements animaux et de la densité de la population mondiale, l’amélioration des moyens de transport…Autant de facteurs qui favorisent leur apparition et facilite leur transmission. Cela explique leur recrudescence.

L’Humanité a déjà connu un bon nombre de virus émergents comme :

  • le virus de la grippe espagnole (H1N1) de 1918 qui a fait des dizaines de millions de morts (Inserm).
  • le SRAS-CoV (1e épidémie grave liée à un coronavirus) à l’origine de 774 décès entre 2002 et 2003 (Inserm),
  • le virus Ebola qui a touché 28 400 personnes entre 2014 et 2015 (Inserm).

Soutenez les chercheurs ! La FRM a besoin de vous pour lutter contre les virus émergents
Après réduction fiscale, votre don vous revient à
Vous pouvez déduire 66% du montant de votre don dans la limite de 20% de votre revenu net imposable.

UN ENGAGEMENT OBSTINÉ À NOS CÔTÉS

Thierry Lhermitte / ©Maxime Huriez Thierry Lhermitte

« J’admire profondément les chercheurs. Cela fait 15 ans que je suis parrain de la FRM qui finance des projets innovants et apporte une aide considérable aux chercheurs. Passionné de science, je visite une dizaine de laboratoires par an et j’ai la chance d’échanger régulièrement avec les chercheurs.»

Marina Carrère d'Encausse / ©Thomas Léaud Marina Carrère d'Encausse

« J’ai toujours voué une immense admiration aux chercheurs, des scientifiques de  haut  vol  doublés  de  grands  humanistes. Quand j’étais petite, je rêvais de découvrir le vaccin contre le cancer. Je  suis  devenue  médecin  puis  journaliste  médical. »

Nagui / ©Maxime Huriez Nagui

« Je suis vraiment admiratif des personnalités exceptionnelles que j’ai eu l’occasion de rencontrer à la FRM comme sur les plateaux de télévision. »

Marc Levy / ©Karine Belouaar Marc Levy

« Je voue depuis toujours une admiration sans bornes  aux  chercheurs  qui  consacrent  leur  vie à sauver les nôtres et jamais je n’oserai comparer  nos  métiers,  le  leur  est  bien  plus  important que le mien.»

Nos valeurs

  • Engagements

    Indépendance

    La FRM est indépendante de tout pouvoir politique, économique ou religieux. Ses décisions sont uniquement guidées par le respect de sa mission sociale, les besoins exprimés par les chercheurs et le respect de ses principes fondateurs et de ses valeurs.

  • Impartialité

    Impartialité

    La FRM juge de la qualité des projets qui lui sont soumis en toute impartialité. Elle met en place des procédures de sélection des projets de recherche garantissant cette impartialité.

  • Excellence

    Excellence

    La FRM a pour ambition de participer au développement d’une recherche médicale française de pointe, porteuse de progrès médicaux. L’excellence et l’innovation scientifiques guident le choix des projets de recherches financées.

  • Transparence

    Transparence

    La FRM obéit à des procédures et des contrôles qui garantissent la qualité de sa gestion et permettent à ses donateurs d’être parfaitement informés de l’utilisation de leurs dons.

À PROPOS DE LA FRM

Au service de la recherche et de la santé depuis plus de 70 ans, la Fondation pour la Recherche Médicale (FRM) est le plus important financeur caritatif de la recherche médicale française sur toutes les pathologies : cancers, maladie d'Alzheimer, maladies cardiovasculaires, maladies infectieuses, diabète, sclérose en plaques, maladie de Parkinson, maladies rares...

Elle soutient chaque année plus de 400 nouvelles recherches menées dans les laboratoires des organismes publics de recherche et d’enseignement supérieur (INSERM, CNRS, INRA, CEA, Universités, grandes écoles, établissements de santé…).

Indépendante, la FRM agit grâce à la générosité de ses donateurs, testateurs et partenaires.

Les cookies permettent d’améliorer la diffusion de nos informations, de mieux gérer vos centres d’intérêt, d’établir des statistiques et d’évaluer les performances du site. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l’utilisation. Pour plus d’informations ou vous opposer à cette utilisation, rendez-vous sur cliquez ici.