LA CONSOMMATION DE SUBSTANCES PSYCHOACTIVES EST RESPONSABLE EN FRANCE DE PLUS DE 100 000 DÉCÈS PAR ACCIDENTS ET PAR MALADIES, CHAQUE ANNÉE


POUR PRÉVENIR ET LUTTER CONTRE LES ADDICTIONS, SOUTENEZ LA RECHERCHE.

*Source : ministère des Solidarités et de la Santé

L’addiction correspond à un état de dépendance à une substance ou à une pratique dont l’absence entraîne un malaise psychique et/ou physique, et ce malgré la connaissance de ses effets négatifs.

Le tabac serait la substance la plus addictive avec 32% de consommateurs dépendants

L’alcool est l’une des substances addictives les plus consommées en France. 

C’est la 2ème cause de mortalité prématurée dans l’hexagone

Source : Inserm

#martinot

AU COEUR DE LA RECHERCHE

Notre équipe est allée à la rencontre de Jean-Luc Martinot, pédopsychiatre, directeur de recherche Inserm et directeur de l’unité "neuroimagerie et psychiatrie" à Gif-Sur-Yvette.
Jean-Luc Martinot et son équipe cherchent à comprendre comment les addictions modifient le développement du cerveau des adolescents.

LES ADDICTIONS, DES PATHOLOGIES A NE PAS SOUS-ESTIMER

Les addictions sont d’autant plus difficiles à traiter qu’il en existe plusieurs types : dépendance aux substances psychoactives (l’alcool et le tabac étant les plus consommés), à certaines pratiques excessives comme les jeux d’argent et de hasard, les jeux vidéo…

Un véritable enjeu de santé publique

Les addictions peuvent avoir de graves conséquences sur la santé.
Une prise de substance en excès peut par exemple entraîner un coma éthylique ou une overdose. Les effets délétères des substances peuvent également apparaître tardivement : les addictions peuvent être la cause de cancers, de troubles neurologiques et psychiatriques, de contamination par le VIH.
Les addictions entrainent également des risques sociaux (perte d'emploi, repli sur soi, problèmes financiers, délinquance…), ce qui en fait un réel enjeu de santé publique.

Des substances plus ou moins addictives souvent testées à l’adolescence

Des dépendances peuvent survenir à tout moment de l’existence, mais la période de 15 à 25 ans est la plus propice à leur émergence. Le comportement à risque des adolescents et des jeunes adultes facilite en effet les premières expériences, et l’usage précoce de drogues expose à un risque accru d’apparition d’une addiction par la suite (source : Inserm).

Les enjeux de la recherche

Les addictions sont un véritable fléau que la recherche ne cesse de combattre, en s’intéressant notamment aux facteurs de risques génétiques et environnementaux et aux mécanismes de développement pour mieux prévenir les addictions et améliorer leur prise en charge.

Soutenez les chercheurs ! LA FONDATION POUR LA RECHERCHE MÉDICALE A BESOIN DE VOUS
Après réduction fiscale, votre don vous revient à
Vous pouvez déduire 66% du montant de votre don dans la limite de 20% de votre revenu net imposable.

DÉCOUVERTES
FINANCÉES PAR VOS DONS SUR LES ADDICTIONS

RECHERCHES
FINANCÉES PAR VOS DONS SUR LES ADDICTIONS


UN ENGAGEMENT OBSTINE A NOS COTES

Thierry Lhermitte / ©Maxime Huriez Thierry Lhermitte

« J’admire profondément les chercheurs. Cela fait 15 ans que je suis parrain de la FRM qui finance des projets innovants et apporte une aide considérable aux chercheurs. Passionné de science, je visite une dizaine de laboratoires par an et j’ai la chance d’échanger régulièrement avec les chercheurs.»

Marina Carrère d'Encausse / ©Thomas Léaud Marina Carrère d'Encausse

« J’ai toujours voué une immense admiration aux chercheurs, des scientifiques de  haut  vol  doublés  de  grands  humanistes. Quand j’étais petite, je rêvais de découvrir le vaccin contre le cancer. Je  suis  devenue  médecin  puis  journaliste  médical. »

Nagui / ©Maxime Huriez Nagui

« Je suis vraiment admiratif des personnalités exceptionnelles que j’ai eu l’occasion de rencontrer à la FRM comme sur les plateaux de télévision. »

Marc Levy Marc Levy

« Je voue depuis toujours une admiration sans bornes  aux  chercheurs  qui  consacrent  leur  vie à sauver les nôtres et jamais je n’oserai comparer  nos  métiers,  le  leur  est  bien  plus  important que le mien. »

Matt Pokora Matt pokora

« Mon grand-père a été touché par la maladie d’Alzheimer et cela a été une véritable blessure. J’ai eu le sentiment de le perdre avant de l’avoir perdu. C’est en mémoire de ce grand-père que j’ai décidé de m’engager aux côtés de la Fondation pour la Recherche Médicale. »

Tom Villa Tom Villa

« Pendant 12 ans, j’ai tristement bien connu la maladie d’Alzheimer. Elle a d’abord touché ma grand-mère, puis, quand elle nous a quittés, elle s’est attaquée à mon grand-père. C’est une maladie terrible, et qui fait souffrir le malade, mais aussi son entourage. C’est donc naturellement que je m’engage aux côtés de la FRM pour que la recherche avance et qu’enfin on puisse trouver des solutions pour la guérir. »

#ethique

Nos valeurs

  • Engagements

    Indépendance

    La FRM est indépendante de tout pouvoir politique, économique ou religieux. Ses décisions sont uniquement guidées par le respect de sa mission sociale, les besoins exprimés par les chercheurs et le respect de ses principes fondateurs et de ses valeurs.

  • Impartialité

    Impartialité

    La FRM juge de la qualité des projets qui lui sont soumis en toute impartialité. Elle met en place des procédures de sélection des projets de recherche garantissant cette impartialité.

  • Excellence

    Excellence

    La FRM a pour ambition de participer au développement d’une recherche médicale française de pointe, porteuse de progrès médicaux. L’excellence et l’innovation scientifiques guident le choix des projets de recherches financées.

  • Transparence

    Transparence

    La FRM obéit à des procédures et des contrôles qui garantissent la qualité de sa gestion et permettent à ses donateurs d’être parfaitement informés de l’utilisation de leurs dons.

À PROPOS DE LA
FONDATION POUR LA RECHERCHE MÉDICALE

Au service de la recherche et de la santé depuis plus de 70 ans, la Fondation pour la Recherche Médicale (FRM) est le plus important financeur caritatif de la recherche médicale française sur toutes les pathologies : cancers, maladie d'Alzheimer, maladies cardiovasculaires, maladies infectieuses, diabète, sclérose en plaques, maladie de Parkinson, maladies rares...

Elle soutient chaque année plus de 400 nouvelles recherches menées dans les laboratoires des organismes publics de recherche et d’enseignement supérieur (INSERM, CNRS, INRA, CEA, Universités, grandes écoles, établissements de santé…).

Indépendante, la FRM agit grâce à la générosité de ses donateurs, testateurs et partenaires.

Les cookies permettent d’améliorer la diffusion de nos informations, de mieux gérer vos centres d’intérêt, d’établir des statistiques et d’évaluer les performances du site. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l’utilisation. Pour plus d’informations ou vous opposer à cette utilisation, rendez-vous sur cliquez ici.