FONDATION POUR LA RECHERCHE MÉDICALE
Pour que la recherche bénéficie à tous
Espace chercheur Espace donateur

PARTAGER

Découverte - Recherche soutenue par la Fondation pour la Recherche Médicale

La recherche avance.
Agissez pour votre santé et celle de vos proches.

je donne
Paiement 100% sécurisé

Sida : découverte d’une nouvelle stratégie de propagation du VIH dans l’organisme

Sida : découverte d’une nouvelle stratégie de propagation du VIH dans l’organisme
  • Le virus du sida est capable de rester stocké pendant des mois, voire des années, dans certaines cellules immunitaires, dont les macrophages, dans lesquelles il est protégé des défenses de l’organisme et des thérapies.
  • Grâce au financement de la FRM, les chercheurs viennent de découvrir qu’en infectant les macrophages le virus pourrait les utiliser pour se disséminer dans l’organisme.
  • Cibler ce processus pourrait donc s’avérer une piste thérapeutique intéressante à exploiter dans le futur.

Cette découverte a été réalisée par Isabelle Maridonneau-Parini et son équipe « Migration et activation des phagocytes » à l’Institut de pharmacologie et de biologie structurale de Toulouse, CNRS UMR5089, Université de Toulouse. 

Sida : les recherches continuent

Le sida, ou syndrome de l’immunodéficience acquise, est dû à l’infection de l’organisme par un virus, le virus d’immunodéficience humaine (VIH). Le virus s’attaque à des cellules immunitaires qui assurent la défense de l’organisme contre les  agents pathogènes. Le VIH s’y multiplie et les tue. Il y a alors une diminution progressive de la protection contre les pathogènes, ce qui conduit au développement d’autres infections. Les traitements antirétroviraux ont transformé le pronostic de l’infection par le VIH  en bloquant la multiplication du virus mais sans l’éradiquer. Aussi, les recherches continuent pour comprendre les stratégies développées par le virus lors de l’infection et ainsi pouvoir les contrer. Isabelle Maridonneau-Parini et son équipe ont récemment fait un pas dans ce sens : les chercheurs sont parvenus à mettre en évidence un des modes d’action mis en place par le virus pour se disséminer dans l’organisme.

Les macrophages : cellules immunitaires et réservoirs viraux

L’équipe s’est intéressée à un type de cellule immunitaire particulier ciblé par le VIH : les macrophages. Ces cellules ont la propriété de migrer  jusqu’aux sites infectieux afin d’ingérer des microorganismes et de les dégrader. Le virus pénètre dans les macrophages  et y persiste, ce qui lui permet d’échapper aux traitements tout en conservant son pouvoir de propagation. Mais l’infection des macrophages confère un autre avantage aux virus.

Un moyen de migrer facilement dans les tissus de l’hôte

Les chercheurs ont observé des changements dans le déplacement des macrophages infectés par le VIH. Ces expériences ont été menées  dans des environnements en 3 dimensions in vitro afin de mimer au mieux les conditions retrouvées dans les tissus. Ils ont ensuite mené cette même étude dans un modèle animal. Ils ont découvert que, une fois entré dans les macrophages, le VIH produit une protéine qui favorise leur pénétration dans les tissus denses. En influençant la migration des macrophages dans les tissus, le virus facilite ainsi sa propagation chez l’hôte.

L’équipe pense que le contrôle de ce phénomène pourrait constituer une approche thérapeutique originale pour bloquer la propagation du virus dans l’organisme : une avancée dans la lutte contre ce pathogène.

Date de publication : 03/12/2015

Vos dons
en actions

300000 €

Ce projet a été réalisé par l’équipe « Migration et activation des phagocytes » qui a été sélectionnée par le Conseil scientifique de la Fondation pour la Recherche Médicale en 2011.

Il lui a été alloué un financement de 300 000 €, ainsi que le label « Equipe FRM », un gage d’excellence.

La maladie

Sida
Le sida, ou syndrome d’immunodéficience acquise, est le dernier stade de l’infection due au VIH, le virus de l’immunodéficience humaine. Responsable de plus de 30 millions de morts depuis sa découverte en 1983, le virus reste malheureusement encore aujourd’hui un ennemi redoutable.

Découvertes

Sida : mise en évidence d’une voie moléculaire centrale dans l’assemblage du virus

Sida : éviter un stockage à long terme du virus dans l’organisme

Sida : découverte d’une protéine combattant l’inflammation

Recherches

Sida : comprendre les facteurs de défense cellulaire pour lutter contre le virus

Sida : implication des biofilms viraux dans la propagation du virus

Sida : empêcher le virus de se multiplier dans les cellules immunitaires

Fondation pour la Recherche Médicale
54 rue de Varenne - 75007 Paris / Tél : 01 44 39 75 75 / Formulaire de contact

La Fondation pour la Recherche Médicale est agrée par le Comité de la Charte du don en confiance
Elle est reconnue d'Utilité Publique, et habilitée à recevoir des dons, legs, donations et assurances-vie.

Suivez-nous