FONDATION POUR LA RECHERCHE MÉDICALE
Pour que la recherche bénéficie à tous
Espace chercheur Espace donateur

PARTAGER

Découverte - Recherche soutenue par la Fondation pour la Recherche Médicale

La recherche avance.
Agissez pour votre santé et celle de vos proches.

je donne
Paiement 100% sécurisé

Sclérose en plaques : un test pour mieux dépister les atteintes précoces du cervelet

Sclérose en plaques : un test pour mieux dépister les atteintes précoces du cervelet
  • La sclérose en plaques est une pathologie qui, outre les atteintes motrices, peut également engendrer des altérations cognitives.
  • Jusqu’à présent, les lésions au niveau du cervelet, région impliquée dans les processus cognitifs, restaient difficiles à dépister : un problème, car ces lésions ont une valeur prédictive sur l’évolution de la maladie.
  • Les chercheurs sont parvenus à valider une technique qui semble fiable pour diagnostiquer précocement ces atteintes.

Cette découverte a été réalisée par Amandine Moroso dans l’équipe « Interaction Glie-neurones » dirigée par Stéphane Oliet au Neurocentre Magendie à Bordeaux.

Quelques données sur la sclérose en plaques

La sclérose en plaques est une maladie auto-immune dans laquelle le système immunitaire du malade attaque les fibres nerveuses au niveau du cerveau et de la moelle épinière. Elle conduit, selon les neurones atteints, à l’apparition de handicaps de degrés variables pouvant entraîner une dépendance à long terme. En France, on estime que 100 000 personnes en sont atteintes. Les femmes sont majoritairement touchées, représentant environ 75 % des cas. Si la prise en charge de la sclérose en plaques s’est considérablement améliorée ces dernières décennies, il n’existe pas de traitement curatif de la pathologie. La recherche reste donc très active pour combattre ce fléau.

Les atteintes du cervelet en ligne de mire

Amandine Moroso et son équipe d’accueil s’intéressent aux atteintes de la fonction cognitive qui surviennent lors de la maladie : déficits de l’attention, difficultés à former des pensées… Ces processus sont en partie gérés au niveau du cervelet, une structure cérébrale. Les atteintes du cervelet sont fréquemment retrouvées chez les personnes atteintes de sclérose en plaques. Aujourd’hui, on sait que atteintes du cervelet en phase précoce de la pathologie ont une valeur prédictive du handicap futur. Il est donc important de pouvoir les dépister très tôt pour mettre en place rapidement des mesures adaptées. Les chercheurs ont fait un pas en ce sens en montrant l’intérêt d’un examen médical pour détecter de telles atteintes.

Améliorer la sensibilité des tests

Jusqu’à présent, le test utilisé pour dépister une atteinte du cervelet est le « Nine-Hole Peg Test » ou NHPT. Il consiste à évaluer la dextérité du patient au moyen d’un cadre de bois percé de 9 trous que le malade doit boucher à l’aide de 9 chevilles. Le temps de réalisation du test est révélateur de l’atteinte. Les équipes ont comparé son efficacité à celle d’une autre méthode : la mesure des « saccades oculaires », c’est-à-dire le mouvement des yeux d’un point A à un point B. Selon les chercheurs, les problèmes rencontrés pour sur cette action reflètent également les lésions au niveau du cervelet. Ils ont réalisé ces deux tests chez 29 patients atteints de sclérose en plaques avec une atteinte cérébelleuse ou non. Leurs résultats ont été comparés avec ceux obtenus par 13 volontaires sains.

Des résultats concluants pour une technique

Au terme de l’expérience, il s’avère que le test NHPT réalisé avec la main dominante était bien capable de discriminer les patients des volontaires sains. En revanche, contrairement au test de motricité oculaire, le NHPT ne parvenait pas à révéler de différence entre patients atteints au cervelet et patients non atteints.

Le test de motricité oculaire s’avère une technique plus fiable de détection des lésions du cervelet chez les patients atteints de sclérose en plaques.

Source : Moroso A et al. Cerebellar Assessment in Early Multiple Sclerosis. Cerebellum 2017 ; 16 : 607-11.

Date de publication : 01/07/2017

Vos dons
en actions

31200 €

Cette somme a été accordée en 2014 à Amandine Moroso pour la réalisation de son Master 2, et a contribué à l'obtention de ce résultat.

La maladie

Sclérose en plaques
La sclérose en plaques est une maladie au cours de laquelle le système immunitaire s’attaque à la myéline, une gaine située autour des fibres nerveuses

Découvertes

Sclérose en plaques : premières données sur les troubles précoces de la mémoire

Sclérose en plaques : Un nouvel anticorps-médicament prometteur

Sclérose en plaques : mise au point d’une méthode d’imagerie pour quantifier l’atteinte neuronale dans la maladie

Recherches

Sclérose en plaques : mieux comprendre les origines de la maladie

Sclérose en plaques : Etudier les mécanismes de la neurodégénérescence par des techniques avancées d’imagerie

Sclérose en plaques : étudier la myéline pour améliorer la prise en charge de certaines maladies neurologiques

Fondation pour la Recherche Médicale
54 rue de Varenne - 75007 Paris / Tél : 01 44 39 75 75 / Formulaire de contact
SIREN : 784 314 064

La Fondation pour la Recherche Médicale est labellisée par le Don en confiance.
Elle est reconnue d'Utilité Publique, et habilitée à recevoir des dons, legs, donations et assurances-vie.

Suivez-nous
Twitter Facebook LinkedIn Youtube Newsletter