La maladie se caractérise par une augmentation de la viscosité des sécrétions corporelles. La mucoviscidose atteint donc tous les organes, et plus particulièrement les voies respiratoires et digestives. 

Ainsi, le mucus produit par les bronches devient plus épais et s’évacue beaucoup moins bien. Il en résulte un encombrement des voies aériennes qui favorise les infections pulmonaires chroniques. L’épaississement du mucus bronchique se traduit également par une gêne pour respirer, une toux récurrente et des expectorations.

Du point de vue digestif, la maladie altère la consistance du mucus intestinal, ce qui empêche une absorption normale des nutriments et agit sur la consistance des selles (constipation). La maladie peut également toucher les organes sécréteurs tels que le pancréas (ce qui entraîne des troubles digestifs ainsi que du diabète par le blocage de la sécrétion d’insuline) et le foie (les lésions hépatiques peuvent ainsi conduire à une cirrhose).

Outre ces atteintes, la maladie s’accompagne très souvent d’une infertilité chez les hommes, beaucoup plus rare chez la femme, ainsi que des problèmes dans la sphère ORL (polypes nasaux notamment).


La maladie se caractérise par une augmentation de la viscosité des sécrétions corporelles


Les cookies permettent d’améliorer la diffusion de nos informations, de mieux gérer vos centres d’intérêt, d’établir des statistiques et d’évaluer les performances du site. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l’utilisation. Pour plus d’informations ou vous opposer à cette utilisation, rendez-vous sur cliquez ici.