Classiquement, on distingue deux formes de scléroses en plaques : la forme rémittente et la forme progressive d’emblée. 85 % des scléroses en plaques débutantes sont des formes rémittentes : elles sont caractérisées par une alternance de poussées, c’est-à-dire des phases inflammatoires qui se traduisent par la dégradation de la myéline, et de remyélinisation qui conduit à une régression partielle ou totale des symptômes. Le rythme des poussées varie selon les patients.

Les formes progressives sont plus sévères, et correspondent à une persistance et une aggravation des symptômes. Les formes dites progressives primaires se rencontrent plus fréquemment chez les patients dont la maladie s’est déclarée après 40 ans.  Certaines formes rémittentes peuvent peu à peu se transformer en formes progressives, après 10 à 30 ans d’évolution (formes dites secondairement progressives).



On distingue deux formes de la maladie : "rémittente" et "progressive d'emblée"



Les cookies permettent d’améliorer la diffusion de nos informations, de mieux gérer vos centres d’intérêt, d’établir des statistiques et d’évaluer les performances du site. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l’utilisation. Pour plus d’informations ou vous opposer à cette utilisation, rendez-vous sur cliquez ici.