Les causes de la schizophrénie seraient multifactorielles, associant une prédisposition génétique à des conditions environnementales favorisantes.

Pour le côté génétique, les chercheurs ont mis en évidence de nombreux gènes dont la mutation faciliterait la survenue de la maladie. On a ainsi déterminé que les personnes, dont un membre de la famille (parents, frère ou sœur, oncle ou tante…) est schizophrène, ont un risque plus élevé de développer la maladie.

Une deuxième composante a un rôle prépondérant dans la survenue de la schizophrénie. Il s’agit des facteurs environnementaux. Par exemple, des anomalies d’anatomie cérébrales, possiblement liées à des infections contractées lors du développement fœtal, ont été observées chez les patients schizophrènes.

Les études ont également mis en évidence que la consommation de substances psychoactives, en particulier le cannabis, pouvait révéler la maladie.

Enfin, des facteurs sociaux ont été mis en évidence, dont la vie en milieu urbain.

Il existerait donc beaucoup de facteurs de risques étroitement intriqués qui pourraient favoriser l’émergence de la pathologie.






Beaucoup de facteurs favoriseraient l'émergence de la pathologie






Les cookies permettent d’améliorer la diffusion de nos informations, de mieux gérer vos centres d’intérêt, d’établir des statistiques et d’évaluer les performances du site. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l’utilisation. Pour plus d’informations ou vous opposer à cette utilisation, rendez-vous sur cliquez ici.