Pour le moment, il est impossible de « guérir » la schizophrénie. En revanche, des médicaments existent pour réduire l’intensité des symptômes, les « antipsychotiques ». Ces traitements doivent être pris durant une période assez longue après une crise aigüe, sous peine de rechute. Ils peuvent être accompagnés d’antidépresseurs et de régulateurs de l’humeur.

Les patients doivent également suivre une psychothérapie  adaptée à leurs troubles. Complémentaire à l’approche médicamenteuse, elle vise à soutenir les malades dans leur quotidien et à mieux gérer leurs symptômes. Des thérapies familiales peuvent être entreprises pour aider les proches à faire face à la maladie.

Les cookies permettent d’améliorer la diffusion de nos informations, de mieux gérer vos centres d’intérêt, d’établir des statistiques et d’évaluer les performances du site. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l’utilisation. Pour plus d’informations ou vous opposer à cette utilisation, rendez-vous sur cliquez ici.