VRAI & FAUX

La maladie de Parkinson est multifactorielle, c’est-à-dire qu’elle est liée à une interaction de facteurs  génétiques (de type susceptibilité) et de facteurs environnementaux.

C’est le cas pour la grande majorité des malades. Cependant, il existe en France quelques centaines de familles dans lesquelles plusieurs personnes sont atteintes de maladie de Parkinson.

Il s’agit de formes héréditaires qui sont très rares et qui se déclenchent en général plus tôt. Elles sont liées à des mutations affectant des gènes spécifiques, comme le gène de l’alpha-synucléine, de la parkine, le gène LRRK-2 ou  encore le gène de la glucocérébrosidase.

Les cookies permettent d’améliorer la diffusion de nos informations, de mieux gérer vos centres d’intérêt, d’établir des statistiques et d’évaluer les performances du site. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l’utilisation. Pour plus d’informations ou vous opposer à cette utilisation, rendez-vous sur cliquez ici.