Vrai

Chez certains patients, la dépression revient de façon cyclique chaque année lorsque l’intensité et la durée de la lumière solaire diminuent.

La quantité de lumière du jour à laquelle nous sommes exposés influence la production de sérotonine dans notre cerveau, une molécule qui a une influence notamment sur l’humeur.

D’ailleurs, dans les pays proches du cercle polaire, avec quelques heures à peine de lumière par jour l’hiver, la dépression est plus fréquente.

Les cookies permettent d’améliorer la diffusion de nos informations, de mieux gérer vos centres d’intérêt, d’établir des statistiques et d’évaluer les performances du site. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l’utilisation. Pour plus d’informations ou vous opposer à cette utilisation, rendez-vous sur cliquez ici.