Faux

Les femmes sont deux fois plus touchées que les hommes par la dépression.

À cela, des explications d’ordre psychologique : d’après les recherches de psychiatres américains, les femmes sont plus sensibles aux problèmes de leur entourage familial.

Sont aussi impliqués des facteurs hormonaux, notamment après un accouchement (dépression du post-partum) ou durant la ménopause.

Les cookies permettent d’améliorer la diffusion de nos informations, de mieux gérer vos centres d’intérêt, d’établir des statistiques et d’évaluer les performances du site. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l’utilisation. Pour plus d’informations ou vous opposer à cette utilisation, rendez-vous sur cliquez ici.