Dans 50 % des cas environ, on ne peut malheureusement pas déterminer l’origine d’un déficit intellectuel. Certaines situations peuvent cependant conduire à son émergence.

Facteurs génétiques

Certaines formes de retards mentaux sont liées à des anomalies chromosomiques ou à des mutations génétiques. C’est le cas du syndrome de Down caractérisé par la présence de tout ou partie du chromosome 21 en triple exemplaires (on parle trisomie 21 lorsque le chromosome 21 entier est en 3 exemplaires), le syndrome de l’X fragile (mutation du gène FRM1 situé sur le chromosome X), le syndrome de Prader-Willi (lié à une anomalie d’une région du chromosome 15), le syndrome de Williams-Beuren (microdélétion sur le chromosome 7)…


Des troubles métaboliques héréditaires peuvent aussi déboucher sur des déficiences mentales. On peut citer par exemple la phénylcétonurie, un trouble du métabolisme apparaissant suite à des mutations de gènes particuliers.


Enfin, certaines pathologies avec une composante génétique forte, comme l’autisme, peuvent être associées à une déficience mentale.

Pendant la grossesse

Des maladies contractées par la mère pendant le développement fœtal peuvent conduire à l’apparition d’un déficit intellectuel. C’est le cas pour la rubéole ou encore pour la toxoplasmose (cette dernière est systématiquement recherchée chez la femme enceinte pour être prise en charge au plus tôt durant la grossesse).


La consommation de certains médicaments, de drogues ou encore d’alcool durant la grossesse (syndrome d’alcoolisation fœtal) peut favoriser l’apparition d’un déficit intellectuel chez l’enfant.

Traumatismes

Des traumatismes cérébraux peuvent engendrer des retards mentaux : hémorragie et manque d’oxygénation de certaines zones du cerveau lors de la naissance, mauvais traitements et carences de soins en période infantile…

Les cookies permettent d’améliorer la diffusion de nos informations, de mieux gérer vos centres d’intérêt, d’établir des statistiques et d’évaluer les performances du site. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l’utilisation. Pour plus d’informations ou vous opposer à cette utilisation, rendez-vous sur cliquez ici.