Les axes de recherche sur l’addiction comportent des composantes variées. Il s’agit tout d'abord d’identifier les facteurs de risque poussant les patients à un comportement addictif.


Pour la dépendance à l’alcool, il semble exister un caractère héréditaire de la consommation.


Cependant, il faut souligner que l’addiction est une maladie multifactorielle dont le développement n’est pas seulement influencé par les gènes, mais également par l’environnement. La recherche s’intéresse à ces deux composantes pour mieux comprendre la manière dont s’installe la pathologie.


Les chercheurs s’intéressent également aux mécanismes du développement de cette maladie, d’un point de vue biologique, par des études sur les changements produits dans le cerveau au cours du temps, mais aussi psychiatrique. L’étude des circuits neuronaux ainsi que des protéines en jeu dans les processus d’addiction représente une approche prometteuse. On a ainsi découvert qu’outre les neurones dopaminergiques, certains neurones sécrétant du glutamate, une molécule de communication entre cellules, avaient une application dans le mécanisme d’addiction, ce qui pourrait déboucher sur des nouveautés dans la prise en charge.


Enfin, la mise au point de traitements pour les addictions fait également l’objet de recherches actives. Un médicament, le baclofène, a d’ailleurs récemment reçu une recommandation temporaire d’utilisation par l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé dans le cadre du sevrage alcoolique. Des molécules sont également testées pour bloquer les effets du THC, la substance active présente dans le cannabis, et pourraient s’avérer prometteuses.





La recherche s'intéresse aux origines génétiques et environnementales des addictions





Les cookies permettent d’améliorer la diffusion de nos informations, de mieux gérer vos centres d’intérêt, d’établir des statistiques et d’évaluer les performances du site. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l’utilisation. Pour plus d’informations ou vous opposer à cette utilisation, rendez-vous sur cliquez ici.