Devant des signes évocateurs, le praticien a recours aux examens d’imagerie, le plus courant étant une radiographie pulmonaire. Cette dernière peut montrer des lésions typiques provoquées par l’infection au niveau du poumon.

Le bacille de Koch est également recherché dans les expectorations du malade, observées sous microscope après une période de mise en culture.

La tuberculose est une pathologie dont la propagation est observée avec attention en France. C’est une maladie dite « à déclaration obligatoire » : tout cas doit être signalé aux autorités sanitaires. Une enquête est ensuite menée dans l’entourage du malade afin de dépister d’éventuelles contaminations. Depuis plusieurs années maintenant, il existe un test de dépistage de la maladie appelé « intradermoréaction à la tuberculine » (IDR) ou « test à la tuberculine ». Ce dernier, prescrit aux personnes à risque, permet de détecter les cas de tuberculose latente et de mettre en place un traitement préventif de la maladie.

Enfin, il existe également un test réalisable à partir d’un prélèvement sanguin, le « test interféron gamma » pour faciliter le diagnostic des formes extra-pulmonaires.




La tuberculose est une maladie "à déclaration obligatoire" : les cas sont systématiquement signalés aux autorités




Les cookies permettent d’améliorer la diffusion de nos informations, de mieux gérer vos centres d’intérêt, d’établir des statistiques et d’évaluer les performances du site. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l’utilisation. Pour plus d’informations ou vous opposer à cette utilisation, rendez-vous sur cliquez ici.