On distingue trois modes de transmission possibles du sida :

  • La voie sexuelle : lors de rapports sexuels non protégés ou de contacts bucco-génitaux avec une personne malade. La meilleure protection existante pour éviter un tel type contamination reste le port du  préservatif.
  • La voie sanguine :  la pathologie peut se contracter lors de d’une transfusion sanguine avec du sang contaminé (en France, la recherche d’agents transmissibles comme le VIH est systématiquement réalisée chez les donneurs de sang, ce qui rend ce cas de figure quasi impossible). Ce mode de transmission peut  également se faire via le partage d’aiguilles et de seringues (consommation de drogues) ou d’instruments coupants infectés.
  • La voie maternelle : lors de l’accouchement ou de l’allaitement au sein, une mère atteinte du VIH peut contaminer son enfant. Le taux de transmission par ce biais a chuté drastiquement depuis l’apparition des traitements antirétroviraux.
Les cookies permettent d’améliorer la diffusion de nos informations, de mieux gérer vos centres d’intérêt, d’établir des statistiques et d’évaluer les performances du site. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l’utilisation. Pour plus d’informations ou vous opposer à cette utilisation, rendez-vous sur cliquez ici.