Le temps de latence entre l’infection et le développement du sida peut empêcher une prise en charge précoce de la pathologie. Ainsi, des tests de dépistage existent afin de détecter la présence du VIH dans le sang et donc authentifier l’infection.

Le test « classique » est réalisé sur prescription médicale en laboratoire à partir d’une prise de sang. Il sera fiable s’il est réalisé 6 semaines après la conduite à risque. Les résultats sont donnés au bout de quelques jours.

Depuis quelques années, il est également possible d’avoir recours au « test rapide d’orientation diagnostic », ou TROD. Il est réalisé à partir d’une goutte de sang  prélevée au bout du doigt et donne une réponse en quelques minutes. Ce test est considéré comme fiable s’il est pratiqué au moins 3 mois après l’infection. En cas de résultat positif, ce test doit obligatoirement être confirmé par le test « classique ».




Des tests de dépistage existent afin de détecter la présence du VIH dans le sang




Les cookies permettent d’améliorer la diffusion de nos informations, de mieux gérer vos centres d’intérêt, d’établir des statistiques et d’évaluer les performances du site. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l’utilisation. Pour plus d’informations ou vous opposer à cette utilisation, rendez-vous sur cliquez ici.