Classiquement, la crise de paludisme est caractérisée par une très forte fièvre pouvant atteindre 41 à 42°C. Elle s’accompagne de tremblements, de sueur, de maux de tête, de toux, de douleurs abdominales, de nausées, voire de diarrhées et de vomissements. Lorsque de tels signes apparaissent, une prise en charge médicale très rapide est requise. Ces atteintes peuvent être particulièrement graves et provoquer la mort chez les personnes sensibles (femmes enceintes, enfants…).

Les cookies permettent d’améliorer la diffusion de nos informations, de mieux gérer vos centres d’intérêt, d’établir des statistiques et d’évaluer les performances du site. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l’utilisation. Pour plus d’informations ou vous opposer à cette utilisation, rendez-vous sur cliquez ici.