« Mieux vaut prévenir que guérir » : la prévention est en effet un élément très important dans la lutte contre la maladie. Ainsi, il est conseillé aux voyageurs souhaitant se rendre dans des régions ou pays dans lesquels la maladie est endémique (présente de manière permanente) de prendre un traitement préventif. Il varie selon les résistances développées par les parasites locaux. Cette thérapie médicamenteuse doit s’accompagner de mesures pour éviter les piqures (moustiquaires…).


Les traitements préventifs et curatifs sont les mêmes. Les différents anti-paludéens actuels agissent en détruisant les parasites dans l’organisme.



La prévention est un élément très important dans la lutte contre la maladie.



Les cookies permettent d’améliorer la diffusion de nos informations, de mieux gérer vos centres d’intérêt, d’établir des statistiques et d’évaluer les performances du site. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l’utilisation. Pour plus d’informations ou vous opposer à cette utilisation, rendez-vous sur cliquez ici.