Le paludisme, ou malaria, est une pathologie très répandue dans le monde. L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) estime qu’en 2016, 216 millions de personnes étaient touchées par la maladie sur la planète. Elle a été responsable de 445 000 décès cette même année.

L’Afrique est la zone la plus touchée : elle concentre 90 % des cas et 91 % des décès liés à la maladie. Au niveau mondial, l’incidence du paludisme a baissé de 18 % entre 2010 et 2016 dans les régions exposées.

Pour la France métropolitaine, la quasi intégralité des cas de paludisme diagnostiqués sont dits d’ « importation », c’est-à-dire que les personnes ont contracté la maladie durant un séjour à l’étranger.

Santé Publique France a recensé 2 299 cas pour l’année 2014, dont seulement 2 cas « autochtones », contractés dans l’hexagone. Ces derniers auraient contracté la maladie lors d’un passage dans un aéroport français.

Les cookies permettent d’améliorer la diffusion de nos informations, de mieux gérer vos centres d’intérêt, d’établir des statistiques et d’évaluer les performances du site. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l’utilisation. Pour plus d’informations ou vous opposer à cette utilisation, rendez-vous sur cliquez ici.