Classiquement, on distingue deux grandes catégories de symptômes lors de la méningite.

  • Syndrome méningé : il s’agit des conséquences directes de l’infection. Les symptômes sont une raideur de la nuque, des maux de tête violents, une hypersensibilité à la lumière (photophobie) et des vomissements. Ce syndrome peut s’accompagner de troubles de la conscience, de somnolences, de déficits moteurs… suivant la gravité de la pathologie.
  • Syndrome infectieux : le principal signe d’appel est la fièvre. Lorsque le méningocoque est impliqué, un purpura peut apparaître, c’est-à-dire des micro-saignements sous la peau et dans les muqueuses. Son extension est un élément de prise en charge en urgence de la pathologie.
Les cookies permettent d’améliorer la diffusion de nos informations, de mieux gérer vos centres d’intérêt, d’établir des statistiques et d’évaluer les performances du site. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l’utilisation. Pour plus d’informations ou vous opposer à cette utilisation, rendez-vous sur cliquez ici.