Comme nous l’avons vu, une grande partie des infections nosocomiales sont dues à des bactéries : le traitement de choix est le recours aux antibiotiques, médicaments s’attaquant spécifiquement à un type de bactéries. Ils agissent en bloquant leur croissance ou en les détruisant. Ce traitement est guidé par l’isolement du germe en cause et par son antibiogramme, examen de laboratoire visant à détecter la sensibilité de la souche bactérienne vis-à-vis d’un ou plusieurs antibiotiques.
Certaines infections, notamment au niveau d’une zone opérée, peuvent nécessiter une réintervention chirurgicale en vue de drainer et de traiter le foyer infectieux.



Le traitement de choix est le recours aux antibiotiques



Les cookies permettent d’améliorer la diffusion de nos informations, de mieux gérer vos centres d’intérêt, d’établir des statistiques et d’évaluer les performances du site. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l’utilisation. Pour plus d’informations ou vous opposer à cette utilisation, rendez-vous sur cliquez ici.