Vrai

Comme n’importe quel autre vaccin, celui contre la grippe saisonnière n’est pas efficace à 100 %.

Si les souches virales qui circulent pendant la saison hivernale sont les mêmes que celles qui ont servi à la fabrication du vaccin, on estime que le vaccin prévient 70 % à 90 % des cas chez les enfants et les adultes en bonne santé.

Chez les personnes âgées ou les personnes présentant une maladie chronique, même si le vaccin est moins efficace, il diminue les risques de complications (comme la pneumonie), d’hospitalisation et de décès. En cas d’apparition d’un virus muté (donc nouveau), le vaccin peut être moins efficace.

Enfin, il existe bon nombre de virus et de bactéries pathogènes qui peuvent donner des syndromes (ensemble de signes cliniques et de symptômes) semblables à la grippe. Dans ces cas-là, le vaccin est évidemment impuissant.

Les cookies permettent d’améliorer la diffusion de nos informations, de mieux gérer vos centres d’intérêt, d’établir des statistiques et d’évaluer les performances du site. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l’utilisation. Pour plus d’informations ou vous opposer à cette utilisation, rendez-vous sur cliquez ici.