En France, selon l’Inserm, on estime que, chaque année, surviendraient 50 000 à 100 000 phlébites profondes et environ 40 000 embolies pulmonaires. Sur la même période de temps, on recense au moins 250 000 phlébites superficielles. La mortalité liée à l'embolie serait de 6 % dans la phase aiguë, et de 26 % à un an, ce qui représente 10 000 à 20 000 décès par an.

Les cookies permettent d’améliorer la diffusion de nos informations, de mieux gérer vos centres d’intérêt, d’établir des statistiques et d’évaluer les performances du site. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l’utilisation. Pour plus d’informations ou vous opposer à cette utilisation, rendez-vous sur cliquez ici.