Il est crucial de prévenir les secours devant les signes évocateurs d’un infarctus : douleur enserrant la poitrine, qui irradie vers le bras, la mâchoire, et qui persiste malgré la prise d’antalgiques. Parfois, cette douleur peut s’accompagner d’autres symptômes, tels qu’une angoisse, un essoufflement, des nausées, une pâleur, etc. Les signes d’infarctus peuvent varier et se révéler parfois non douloureux. C’est le cas pour les personnes diabétiques, les femmes ou les sujets âgés.

Il est crucial de prévenir les secours devant les signes évocateurs d’un infarctus.

Les cookies permettent d’améliorer la diffusion de nos informations, de mieux gérer vos centres d’intérêt, d’établir des statistiques et d’évaluer les performances du site. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l’utilisation. Pour plus d’informations ou vous opposer à cette utilisation, rendez-vous sur cliquez ici.