Les principaux facteurs de risque de l’infarctus du myocarde sont les suivants :

  • le tabagisme,
  • un taux élevé de cholestérol,
  • le diabète,
  • l’hypertension artérielle,
  • la consommation d’alcool,
  • l’obésité,
  • la sédentarité.


Il faut y ajouter des facteurs sur lesquels on ne peut agir tels que les antécédents familiaux (dans le cas où le père, la mère, un frère ou une sœur a présenté une maladie cardiovasculaire précoce) ou l’âge (50 ans chez l’homme, 60 pour la femme).

Les cookies permettent d’améliorer la diffusion de nos informations, de mieux gérer vos centres d’intérêt, d’établir des statistiques et d’évaluer les performances du site. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l’utilisation. Pour plus d’informations ou vous opposer à cette utilisation, rendez-vous sur cliquez ici.