Les anomalies cardiaques congénitales recouvrent les malformations présentes à la naissance et liées à des anomalies lors de la formation du cœur ou des vaisseaux associés.

Selon la Fédération Française de Cardiologie, les anomalies cardiaques congénitales concerneraient 5 naissances sur 1 000. Un chiffre important, à mettre en relation avec le nombre de naissances touchées par une anomalie congénitale : 1 naissance sur 39 serait concernée selon l’Institut nationale de Veille Sanitaire.

Les cookies permettent d’améliorer la diffusion de nos informations, de mieux gérer vos centres d’intérêt, d’établir des statistiques et d’évaluer les performances du site. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l’utilisation. Pour plus d’informations ou vous opposer à cette utilisation, rendez-vous sur cliquez ici.