L’athérosclérose est une maladie silencieuse, qui s’installe insidieusement sans provoquer de symptômes francs. Ce sont les conséquences de l’obstruction artérielle qui révèlent la pathologie. Suivant l’artère en cause, les retentissements seront différents : accident vasculaire cérébral pour les artères du cerveau, infarctus du myocarde pour les artères alimentant le cœur, artériopathie oblitérante des membres inférieurs pour les artères des jambes, insuffisance rénale pour les artères du rein ou encore infarctus mésentérique pour des artères digestives.

Un équivalent de l’angor existe aussi au niveau cérébral : il s’agit de l’accident ischémique transitoire. Déficit neurologique bref (se résolvant en moins d’une heure) et sans séquelle, cet évènement est souvent précurseur d’un AVC « constitué » : il représente un signe d’alerte pour suspecter une athérosclérose et démarrer un traitement préventif.




C'est une maladie silencieuse qui s'installe insidieusement




Les cookies permettent d’améliorer la diffusion de nos informations, de mieux gérer vos centres d’intérêt, d’établir des statistiques et d’évaluer les performances du site. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l’utilisation. Pour plus d’informations ou vous opposer à cette utilisation, rendez-vous sur cliquez ici.