Outre la suspicion d’une influence de la génétique, les chercheurs ont montré que divers facteurs intervenaient dans l’apparition de la maladie. Ainsi, un taux sanguin élevé en « mauvais » cholestérol (le LDL-cholestérol), le tabagisme, tout comme la sédentarité, l’obésité ou encore le diabète augmenteraient les risques de développer la maladie.

Les cookies permettent d’améliorer la diffusion de nos informations, de mieux gérer vos centres d’intérêt, d’établir des statistiques et d’évaluer les performances du site. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l’utilisation. Pour plus d’informations ou vous opposer à cette utilisation, rendez-vous sur cliquez ici.