Chaque année en France, 150 000 personnes sont victimes d’un accident vasculaire cérébral (AVC), selon le site de l’Assurance Maladie. La pathologie représente la première cause de handicap acquis non traumatique chez l’adulte : 500 000 Français vivent avec des séquelles d’un AVC. Il est la première cause de mortalité chez la femme selon l’Inserm. La pathologie représente donc un réel problème de santé publique, pour lequel le gouvernement français a mis en place un plan d’action depuis 2010. 

Les cookies permettent d’améliorer la diffusion de nos informations, de mieux gérer vos centres d’intérêt, d’établir des statistiques et d’évaluer les performances du site. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l’utilisation. Pour plus d’informations ou vous opposer à cette utilisation, rendez-vous sur cliquez ici.