Aujourd’hui, la recherche avance pour donner de nouvelles options thérapeutiques pour le traitement des leucémies. Ainsi, une molécule, le quizartinib, a donné des résultats prometteurs dans un essai clinique de phase II chez 137 patients atteints de leucémie aigüe et en rechute, suite à une chimiothérapie ou une greffe de cellules souches hématopoïétiques. Quarante-quatre pourcent des patients porteurs d’une mutation particulière, FLT3-ITD, présentaient une rémission complète suite à ce traitement.


Une autre stratégie, basée sur l’immunothérapie, se révèle aussi très encourageante dans les formes aigües. Certaines globules blancs du patient, les lymphocytes T, sont prélevés puis génétiquement modifiés afin qu’ils puissent reconnaître et attaquer les cellules leucémiques. Ces lymphocytes modifiés sont multipliés en culture et réinjectés au patient : on les appelle alors des CAR T-cells. Lors d’essai, les chercheurs ont observé la rémission de la maladie chez près de 80 % de patients en rechute d’une leucémie aiguë lymphoblastique. Les chercheurs, qui poursuivent les essais cliniques, souhaitent aujourd’hui pouvoir transposer cette stratégie à d’autres formes de la maladie, notamment aux leucémies myéloïdes chroniques.


Pour certaines formes de leucémie myéloïde chronique, les chercheurs ont réussi à réduire significativement le nombre de cellules souches malades chez des patients. Pour cela, ils ont utilisé un traitement standard (imatinib) associé à une molécule, la pioglitazone (déjà utilisée dans le diabète). Un essai chez 24 patients a montré, après un an de traitement avec les deux médicaments puis une poursuite avec l’imatinib, un doublement du nombre de rémissions complètes par rapport au traitement standard par imatinib seul.


L’ensemble de ces résultats nécessite bien-sûr confirmation, mais il constitue une avancée intéressante dans le combat contre ces cancers du sang, pathologies qui font encore trop de victimes à ce jour.




La stratégie thérapeutique utilisant des cellules "CAR-T" semble prometteuse




Les cookies permettent d’améliorer la diffusion de nos informations, de mieux gérer vos centres d’intérêt, d’établir des statistiques et d’évaluer les performances du site. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l’utilisation. Pour plus d’informations ou vous opposer à cette utilisation, rendez-vous sur cliquez ici.