Il n’existe pas de symptômes spécifiques au cancer du poumon : toux ou fatigue persistante, perte d’appétit ou de poids rapide sans explication peuvent faire partie des signes d’appels de la pathologie. Pour le moment, aucune action de dépistage généralisé n’a été mise en place pour ce type de cancer.


Suite à l’examen clinique, en cas de suspicion de cancer du poumon, des examens par imagerie doivent être réalisés dans les meilleurs délais pour poser le diagnostic. Les techniques de prédilection sont la radiographie pulmonaire, qui peut le cas échéant être complétée par le scanner, l'imagerie par résonance magnétique (IRM) et la fibroscopie bronchique (qui consiste à introduire une sonde pour visualiser la trachée et les bronches). Des prélèvements, ou biopsies, peuvent être effectués lors de ce dernier examen, ou par d’autres techniques telles que la thoracoscopie.

Les cookies permettent d’améliorer la diffusion de nos informations, de mieux gérer vos centres d’intérêt, d’établir des statistiques et d’évaluer les performances du site. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l’utilisation. Pour plus d’informations ou vous opposer à cette utilisation, rendez-vous sur cliquez ici.