Les signes cliniques, et surtout les pronostics, varient selon la nature des cellules à partir desquelles les tumeurs se forment, leur localisation, leur taille et leur vitesse de développement. En général, les premiers symptômes n’apparaissent que lorsque la taille de la tumeur a atteint plusieurs centimètres. Ils sont assez peu spécifiques, ce qui explique que ces cancers sont souvent découverts par hasard et à un stade avancé.


Deux principaux symptômes peuvent révéler la présence d’une tumeur cérébrale. Le premier est l’apparition de maux de tête inhabituels, dus au volume de la tumeur qui augmente la pression dans le crâne. Le deuxième est la survenue de crises d’épilepsie déclenchées par la tumeur. Des troubles de la parole, des pertes d’équilibre, une paralysie partielle et des troubles cognitifs peuvent aussi survenir, directement liés à la fonction des zones cérébrales touchées par le cancer.




Ces cancers sont peu spécifiques et souvent découverts à un stade avancé





Les cookies permettent d’améliorer la diffusion de nos informations, de mieux gérer vos centres d’intérêt, d’établir des statistiques et d’évaluer les performances du site. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l’utilisation. Pour plus d’informations ou vous opposer à cette utilisation, rendez-vous sur cliquez ici.