Les cancers primitifs de l’os, c’est-à-dire des tumeurs issues du tissu osseux, sont des maladies rares : ils ne représentent que 0,5 à 1 % des nouveaux cancers chaque année, toutes localisations confondues, soit environ 300 nouveaux cas par an, la moitié apparaissant chez les moins de 20 ans. Le taux de survie à 5 ans pour les patients diagnostiqués entre 0 et 14 ans est de 75 %. Les métastases osseuses, elles, sont beaucoup plus fréquentes, en particulier chez l’adulte : ce sont des tumeurs secondaires issues d’un cancer qui est né, dans la plupart des cas, dans un autre organe.

Les cookies permettent d’améliorer la diffusion de nos informations, de mieux gérer vos centres d’intérêt, d’établir des statistiques et d’évaluer les performances du site. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l’utilisation. Pour plus d’informations ou vous opposer à cette utilisation, rendez-vous sur cliquez ici.