Le dermatologue observe la peau de tout le corps.
En cas de doute sur une lésion cutanée, il peut utiliser un appareil spécifique, le dermoscope,  qui permet de visualiser la peau « en profondeur » avec un très fort grossissement. Le praticien peut, selon les cas, réaliser un cliché de la lésion ou encore en pratiquer une biopsie totale ou partielle afin qu’une analyse soit réalisée par la suite en laboratoire.

En cas de cancer, un bilan par imagerie est conduit pour mieux caractériser son extension, faisant appel à diverses techniques : radiologie conventionnelle, imagerie par résonnance magnétique (IRM), scanner…



Un simple examen visuel peut permettre de dépister de manière très précoce un cancer cutané.



Les cookies permettent d’améliorer la diffusion de nos informations, de mieux gérer vos centres d’intérêt, d’établir des statistiques et d’évaluer les performances du site. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l’utilisation. Pour plus d’informations ou vous opposer à cette utilisation, rendez-vous sur cliquez ici.