L’obésité est un trouble de conduite alimentaire

FAUX

Environ 10 à 15 % de la population française est en situation d’obésité, c’est à dire avec un indice de masse corporelle supérieur à 30. En soit, l’obésité n’est pas un trouble des conduites alimentaires car elle n’inclut pas forcément de dimension psychologique et/ou de souffrance. Mais elle peut être la conséquence d’un TCA comme la boulimie et l’hyperphagie boulimique. Pour autant, les études épidémiologiques ont montré que souffrir d’anorexie mentale ou de boulimie n’augmente pas le risque d’être obèse par rapport au reste de la population.
À l’inverse, l’obésité est fréquemment associée à l’hyperphagie boulimique. D’où l’importance pour les professionnels de santé d’investiguer l’existence de ce trouble chez toutes les personnes en situation de surpoids et d’obésité, et particulièrement celles en demande de chirurgie bariatrique. En cas d’hyperphagie boulimique, il faut mettre en place des soins incluant une thérapie cognitive et comportementale qui a fait ses preuves dans ces situations.
Les cookies permettent d’améliorer la diffusion de nos informations, de mieux gérer vos centres d’intérêt, d’établir des statistiques et d’évaluer les performances du site. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l’utilisation. Pour plus d’informations ou vous opposer à cette utilisation, rendez-vous sur cliquez ici.