La mise au point de prothèses et d’implants auditifs (prothèses implantées chirurgicalement dans l’oreille du patient) ont révolutionné la prise en charge de la surdité. Malheureusement, ces derniers ne sont pas toujours efficaces, notamment dans des environnements trop bruyants. Des travaux sont donc entrepris afin d’améliorer les technologies existantes.


Une voie de recherche consiste à remplacer les cellules ciliées détruites au cours du temps. Des expériences sont basées sur la thérapie cellulaire, technique qui consiste à les remplacer par des cellules fonctionnelles (obtenues à partir de cellules souches, des cellules ayant la capacité de se transformer en tout type de cellules matures et spécialisées). Cette approche a donné des résultats intéressants chez le rongeur.

Autre avancée : les causes de certaines surdités d’origine génétique sont aujourd’hui mieux comprises. L’altération de certains gènes a ainsi été mise en évidence dans l’apparition de certaines surdités. Cela laisse entrevoir la possibilité d’une thérapie génique dans ce cadre, c’est-à-dire la substitution des gènes anormaux par leurs versions fonctionnelles. Des expériences sont menées chez l’animal pour tester cette méthode de traitement.

Autant de pistes d’avenir intéressantes qui mobilisent l’attention des chercheurs : pour que la surdité ne soit plus un handicap !

Les causes de certaines surdités génétiques sont aujourd'hui mieux comprises

Les cookies permettent d’améliorer la diffusion de nos informations, de mieux gérer vos centres d’intérêt, d’établir des statistiques et d’évaluer les performances du site. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l’utilisation. Pour plus d’informations ou vous opposer à cette utilisation, rendez-vous sur cliquez ici.